vendredi, mai 24, 2024
spot_img

#1000KM22: les batailles à suivre…

Quelles que soient les conditions météo de ce week end à l’occasion du rallye des 1000KM, manche de clôture du Championnat de la Réunion, de belles bagarres sont attendues. Loin d’être exhaustive, cette première liste vous permettra de focaliser sur certaines batailles.

Une lutte en deux roues motrices attractive…

C’est sans doute une des catégories qui est attendue pour être très ouverte. En l’absence de la BMW de Malik Unia, le gang des tractions devrait s’en donner à coeur joie dans l’objectif de la lutte pour la coupe éponyme. Bien évidemment tout ce petit monde devra composer avec la présence des deux Alpine engagées par Gerville et Pausé qui jouent clairement hors catégorie compte tenu du niveau de performance de ces bestioles à propulsion. Notez que ce classement est issu du classement du Championnat et les points appliqués sont ceux de la grille Championnat qui apporte des points aux 20 premiers scratch et aux 10 premiers de chaque classe.

Pour scorer un maximum de points, il convient donc non seulement de se placer dans sa classe mais également au scratch. La bataille s’annonce intéressante avec une meute de furieux que j’avais qualifié de gang des tractions. Il faut toutefois relativiser certains points à l’aube de la dernière course de la saison. La Clio de Dominique Hoarau est d’ors et déjà vendue et à ce titre, le boss d’ATS ne prendra certainement pas tous les risques sur cette épreuve. Il possède actuellement 30 points d’avance sur son dauphin. C’est à la fois peu et beaucoup puisque les deux hommes évoluent en Rally4.

Jonathan Laup justement s’était fixé comme objectif majeur de plier la Coupe 208 de la Réunion cette année. Il doit encore poursuivre son effort avec le risque de tout perdre en cas de soucis. Lui non plus ne jettera sans doute pas toutes ses forces et son potentiel dans cette bataille finale. Il y a plusieurs duels à distance à suivre en 2RM. Ainsi, Olivier Babef, maintenant libéré de toute pression puisque déjà sacré Champion F2000 et vainqueur de la classe 13 va pouvoir libérer les watts et se mesurer aux autres cadrons du 2RM pour voir enfin où il se situe dans le peloton.

Gilles Dijoux et évidemment le plus rapide d’entre toutes les tractions Yann Beurard sont également de véritables électrons libres. Avec une bagarre face aux leaders impossible aux points, ils vont certainement tout donner pour être le plus haut possible au scratch. Ce gang de furieux auxquels il convient d’ajouter un Guillaume Rousseau qui prend ses aises et ses marques avec la mini kit car va être particulièrement intéressant à suivre.

PosPiloteMontureClasseTotal
1Dominique HoarauRenault Clio RSRally4368
2Jonathan LaupPeugeot 208 GtRally4338
3Olivier BabefPeugeot 206 XSF2/13316
4Guillaume RousseauCitroën C2 S1600A6K310
5Malik UniaBMW 318i CompactF2/14247
6Gilles DijouxPeugeot 207 RCR3238
7Yann BeurardDS3R3237
8Morgane PartalPeugeot 208 GtRally4222
Classement coupe 2RM 5/6

A l’heure du libéralisme, la lutte des classes!

Il y a plusieurs classes de cylindrée qui seront âprement disputées pour lesquelles aucune certitude ne se fait jour. Hormis le vainqueur de la classe 13, le règlement du Championnat de la Réunion des Rallyes remettra des trophées en fin de saison aux vainqueurs (pilotes et copilotes) des classes suivantes: N1, N2, N2 Série, R1, R2, R2J, F2012 et F2013. Les autres classes prévues ne sont jamais apparues sur nos tablettes à l’instar de la classe Rally5 qui devrait apparaître l’an prochain tout comme le Rally3. Une des bastos à suivre sera sans nul doute la lutte en F2000/12. Il s’agit certes de la plus petite des classes de cylindrée de ce groupe à évoluer à la Réunion et les pilotes y sont perpétuellement sur le fil…à suivre impérativement. Les luttes en N2 et N3 vont également valoir leur pesant de cacahuètes tant le nombre d’engagés y est important avec des véhicules « relativement » semblables contrairement aux cousines du groupe F2000. Certes ces équipages ne sont pas les premiers à s’élancer mais leurs passages sont toujours intéressants et très souvent spectaculaires, tous étant au maximum des possibilités de de leurs bolides….sur le fil!

Concernant les luttes en jeu pour le gain des différentes coupes de groupe, je vous renvoie dans ces mêmes colonnes ou nous avons détaillé par le menu les différentes approches et stratégies des uns et des autres.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais