lundi, mars 4, 2024
spot_img

2022 est morte, vive 2023…Gasly s’installe

Le voile à peine retombé sur la saison 2022 de Formule 1, les pilotes désormais libéré de leurs contrats respectifs se préparent déjà en vue de la saison 2023…

C’est sans grande difficulté que Max Verstappen s’est imposé à Yas Marina, signant par la même occasion un quinzième succès en une saison. Charles Leclerc (Ferrari) a pu assurer sa place de dauphin au championnat F1 grâce à sa deuxième place obtenue lors du GP d’Abu Dhabi. Il n’oubliera pas de remercier au passage Pierre Gasly et le désormais retraité Sebastian Vettel pour avoir suffisamment bouchonner le mexicain Perez qui revenait comme un boulet de canon sur la rouge.

La plupart des pilotes étaient dès le lendemain sur le grill en vue de la prochaine saison. Un des premiers prendre connaissance de son nouvel habitat était le français Pierre Gasly qui s’essayait au baquet de l’Alpine. La marque française est donc 100% française en 2023 (au moins en début de saison). Ce n’est pas le sourire qui manquait à Pierre qui joignait sa nouvelle écurie désormais aux côtés d’Esteban Ocon. Désormais l’horloge est déclenchée avant le début de saison 2023 et il y a masse de travail à fournir pour découvrir, adapter la nouvelle voiture et faire sa place au coeur de l’équipe. La bonne entente entre les deux pilotes français sera également l’une des clés importantes.

Logan Sargeant FP1 Abu Dhabi 2022 pour Williams synonyme d’un point supplémentaire sur la Super licence

D’autres pilotes feront leur entrée dans le line up 2023 parmi lesquels l’américain Logan Sargeant qui intègre Williams aux côtés d’Alex Albon. Il sera le premier pilote US à évoluer dans la catégorie reine depuis 2015. Jost Capito, PDG et Team Principal, précisait : « Nous sommes ravis d’annoncer officiellement Logan comme notre pilote pour l’année prochaine après s’être qualifié pour une super licence. »

Le rookie américain a obtenu son premier sésame de 40 points minimum sur sa super licence. Sargeant a signé une P5 à Yas Marina en Formule 2, soit suffisamment pour prendre la quatrième place du Championnat F2 tout en raflant le titre de rookie de l’année. Après avoir participé aux essais libres pour le compte de Williams à Abu Dhabi, il capitalise les 40 points nécessaires pour avoir le droit de rouler en F1 en compétition. Bienvenu!

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais