dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

Carton plein pour Bagnaia…

L’ouverture de la saison MotoGP était donc programmée à Portimao au Portugal. C’est ainsi la première fois depuis 2006 que les riders ouvrent leur championnat par un circuit européen. 2023 marquait également l’introduction du nouveau format de course d’un meeting avec une course Sprint (12 tours) programmée le Samedi. Le Champion du Monde entier entame de la plus belle des manières sa saison avec un la victoire dans chacune des courses.

Ce format course sprint a été pour le moins commenté et décortiqué. L’engagement y a été total par la meute et seuls les 9 premiers marquaient des points. Les frictions y ont été légion mais il est encore trop tôt pour pointer un format « dangereux ». En ce début de saison, tous les pilotes étaient au taquet et chacun voulait marquer son territoire face aux concurrents et en premier lieu face à leurs coéquipiers. Néanmoins, on retiendra des frictions multiples au sein du peloton et reste à voir si les pilotes tiendront la cadence sur l’ensemble de la saison tant le niveau physique est exigeant.

Lors de la course dominicale (25 tours à Portimao) en catégorie reine, plusieurs prétendants à la couronne se sont portés aux avant postes dès le départ. Sûrs de leur fait, les ingénieurs et techniciens Ducati n’ont apporté que des améliorations à la monture 2022 tant leur moto est bien née. Il leur faudra composer avec les Aprilia qui confirment leurs performances de l’an passé. Les machines de course ont fait u bon en avant conséquent depuis l’an passé et 2023 est marqué par un travail aéro conséquent sur les moto. A ce petit jeu, les européennes semblent avoir un temps d’avance sur les japonaises avec les tunnels les plus efficients en Italie et en Angleterre. Ceci explique en partie celà. Les bagarres ont eu lieu à tous les niveaux cette fois encore et la lutte pour la P4 a été de toute beauté de bout en bout. Zarco s’est montré le plus tranchant dans le dernier secteur face à Aleix Marquez qui a dû se contenter de la P5. Néanmoins, le petit frère s’est transformé au guidon de la Ducati et il pourrai bien créer la surprise en cours de saison.

Concernant son grand frère Marc, il faudra évidemment retenir sa pole inattendue le Samedi matin et un podium arraché aux crocs dans la course Sprint. Toutefois, auteur d’une faute de débutant en course le Dimanche il embarquait violemment Miguel Oliveira en éjectant au passage Jorge Martin. Trop engagé, Marc Marquez entrait beaucoup trop fort dans le virage 3 en frottant d’abord Martin pour finalement harponner Oliveira. Impardonnable. Le champion espagnol, Renaud partait d’abord s’enquérir de l’état de Miguel avant d’aller s’excuser benoitement dans le garage Ducati et s’excuser auprès du public de Portimao qui le sifflait copieusement. Dès le premier tour, Marc Marquez avait déjà frotté ces deux même pilotes dès le premier virage. Au terme de la course, Marc Márquez écope d’une double pénalité de long-lap à effectuer lors du prochain Grand Prix s’il est aligné au départ. Il a été jugé responsable de l’accrochage avec Miguel Oliveira. En cours de soirée, Marc Marquez prenait évidemment la pleine responsabilité de l’accident: »Tout d’abord, je veux dire que je suis vraiment désolé pour Oliveira, son équipe et les supporters portugais car c’était sa course. J’ai fait une très grosse erreur aujourd’hui, bien sûr, ce n’était pas mon intention que cela se produise, mon intention n’était même pas de dépasser Martin à ce moment-là, mais mon pneu avant s’est bloqué. Peut-être que le pneu dur n’était pas complètement à température, j’ai relâché les freins et la moto est entrée à l’intérieur. J’ai évité Martin mais suis entré en contact avec Oliveira. Je suis tout de suite allé voir Miguel, puis au centre médical, je suis allé le voir – heureusement, il a l’air d’aller bien et c’est le plus important. De mon côté j’ai un peu mal à la main droite et au genou mais ce n’est pas si important en ce moment. J’accepte pleinement et respecte la pénalité du double tour long lors du GP d’Argentine car j’ai fait une erreur. »

Très violent crash de Marquez avec Jorge Martin d’abord puis Miguel Oliveira

Le Champion 2021 Fabio Quartararo n’a été que l’ombre de lui-même ce week end à Portimao, se faisant accroché au départ de la Sprint en remontant finalement P10 (sans marquer de points) pour échouer à marquer de gros points en Course le Dimanche. La Yamaha semble incapable pour le moment à suivre le rythme des Aprilia et autres Ducati. Les KTM également ont marqué de précieux points et s’avèrent efficaces en course même s’il les manque très clairement de la vitesse pure. Parvenant à accrocher leur rythme, El Diablo n’a jamais été en mesure de passer les machines autrichiennes. Malgré tous leurs efforts, Binder et Miller se faisaient littéralement déposés par les machines italiennes dans chaque ligne droite.

osPiloteTeamMotoChrono
11Francesco BagnaiaDucati Lenovo TeamDucati41’25.4010
212Maverick ViñalesAprilia RacingAprilia+0.687
372Marco BezzecchiMooney VR46 Racing TeamDucati+2.726
45Johann ZarcoPrima Pramac RacingDucati+8.060
573Alex MarquezGresini Racing MotoGPDucati+8.125
633Brad BinderRed Bull KTM Factory RacingKTM+8.247
743Jack MillerRed Bull KTM Factory RacingKTM+8.381
820Fabio QuartararoMonster Energy Yamaha MotoGPYamaha+8.543
941Aleix EspargaroAprilia RacingAprilia+9.294
1042Alex RinsLCR Honda CASTROLHonda+11.591
Classement GP Portugal 2023

Week end parfait donc pour Pecco Bagnaia qui s’est montré appliqué et opportuniste. L’italien a semblé contrôler parfaitement la course et tenant en respect Maverick « Topgun » Vinales. Certes le pilote Aprilia est très vite mais entre suivre le rythme de Pecco et le dépasser, il y a une marge qui semble pour le moment difficile à franchir. Marco Bezzechi marque également sa place en tenant son rang et pas moins de 4 Ducati sont dans le top5. Scandaleusement efficace.

PosPloteTeamMarqueTotal
Francesco BagnaiaDucati Lenovo TeamDucati37
Maverick ViñalesAprilia RacingAprilia25
Marco BezzecchiMooney VR46 Racing TeamDucati16
Johann ZarcoPrima Pramac RacingDucati15
Jack MillerRed Bull KTM Factory RacingKTM15
Alex MarquezGresini Racing MotoGPDucati12
Aleix EspargaroAprilia RacingAprilia11
Brad BinderRed Bull KTM Factory RacingKTM10
Jorge MartinPrima Pramac RacingDucati9
10 Fabio QuartararoMonster Energy Yamaha MotoGPYamaha8
Classement Championnat après GP Portimao

Prochain rendez-vous MotoGP dès le week end prochain en Argentine.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais