samedi, avril 20, 2024
spot_img

Changements de copilote…

Alors que la liste des engagements en vue de la Ronde de l’Est programmée les 16 et 17 Septembre prochains se ferme ce soir, plusieurs pilotes confirment le changement de copilote. Pour des raisons diverses, les équipages évoluent…

Aux avant-postes, le très régulier et véloce Stéhane Sam Caw Freve devra désormais composer sans la présence de Léa SCF. Désormais diplômée (depuis Juillet), la jeune kiné a fait le saut et entame sa carrière en métropole. Bonne suite à la souriante Léa. Ce sera désormais Maxime Joseph qui aura la charge de donner les notes à Stef. Max est un habitué de la maison pour avoir rouler sous les couleurs SCF à de nombreuses reprises. Toujours aux côtés du team, le prothésiste va donc reprendre l’habitacle dans une voiture encore performante même si le poids des âges rend désormais difficile une victoire à la régulière. Toutefois le rythme est très élevé dans cette pumpkin’ et Max prendra sans doute un maximum de plaisir. Et puis: cette mise en jambes à droite lui donnera peut-être envie de passer à gauche dans cette voiture à brève échéance en fonction des projets du pilote actuel. Au moins aura t’il le mode d’emploi précis et « in situ » pour exploiter au mieux la Ford Fiesta MKI Rally2.

Autre changement de copilote avec cette fois Nazim Bangui qui accueillera à ses côtés Corentin Silvestre à l’occasion du #RDE23. Le jeune Corentin, du haut de ses 23 ans possède déjà un palmarès et une expérience impressionnante pour avoir copiloté Eric Mauffrey en rally2 par exemple au cours de ses plus de 70 départs en rallye depuis 2016.

Corentin a navigué Nazim au Rallye de la Drôme mi-juillet avec qui il avait enlevé la classe de cylindrée. Ce navigateur possède une solide expérience tant sur asphalte que sur terre à bord de bolides fort différents. Ainsi il possède de solides acquis tant en Peugeot 208 version SMRC qu’en formule Renault (terre et asphalte) avec la Clio Rally5.

Nazim, quant à lui est déjà sur le départ vers la métropole avec néanmoins la certitude de terminer la saison 2023 à la Réunion. « Pour cette saison, je vais évidemment disputer les 3 courses restantes. » Toutefois, il s’installe également en métropole dès la RDE terminée avec en point de mire 2024. « Si l’on parvient à enlever le volant cette année, je ferais des aller-retour l’an prochain à la Réunion pour disputer le Championnat. Mais c’est vrai qu’étant de retour en métropole, j’opterais pour une saison 2024 dans l’hexagone. Malheureusement je ne serais plus considéré comme Junior en SMRC mais je vois deux solutions: soit la SMRC avec une Peugeot 208 soit bifurquer vers une formule Renault Clio Rally5 et probablement sur terre. »

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais