samedi, décembre 2, 2023
spot_img

Croatie, une course en Rally2 passionnante…

La première confrontation asphalte dans la catégorie WRC2 avait pour cadre le Rallye de Croatie, quatrième levée de la saison dans la catégorie reine. Le français Yohan Rossel a signé une performance de premier plan.

Au-delà du résultat final brut, les statistiques sont parlantes quant au niveau du pilote et également de la Citroën C3 Rally2 evo.

Les pilotes engagés en WRC2 évoluent sur des véhicules de la catégorie Rally2 (ex R5). Pour prétendre à ce championnat, les équipages doivent nominer 7 épreuves sur l’ensemble du calendrier. Néanmoins, il est toujours possible aux équipages bénéficiant de largesses budgétaires de disputer toutes les épreuves. Toutefois, seuls les 7 résultats des rallyes qu’ils auront nominés seront pris en compte.

La Croatie était la deuxième épreuve disputée par le français qui avait fait l’impasse sur la Suède et le Mexique. Il reste donc 5 épreuves à disputer au français d’ici la fin de l’année. Avec deux victoires, il occupe logiquement la tête du classement provisoire même si son dauphin Lindholm (Skoda) compte déjà une épreuve de plus (Suède, Mexique et Croatie) tout comme l’autre français Adrien Fourmaux (Ford).

PosPiloteMCOSWEMEXHRVTOTAL
1FRAY. ROSSEL25 + 3 
(1.)
– 
(-.)
– 
(-.)
25 
(1.)
53
2FINE. LINDHOLM– 
(-.)
6 + 2 
(7.)
18 + 2 
(2.)
15 + 1 
(3.)
44
3SWEO. SOLBERG– 
(-.)
25 + 3 
(1.)
15 
(3.)
– 
(-.)
43
4ANAN. GRYAZIN18 + 2 
(2.)
– 
(-.)
– 
(-.)
18 
(2.)
38
5GBRG. GREENSMITH– 
(-.)
– 
(-.)
25 + 1 
(1.)
8 + 3 
(6.)
37
6FRAA. FOURMAUX10 
(5.)
– 
(-.)
6 + 3 
(7.)
12 + 2 
(4.)
33
7FINS. PAJARI– 
(-.)
15 
(3.)
– 
(-.)
10 
(5.)
25
8NORO. VEIBY– 
(-.)
18 + 1 
(2.)
– 
(-.)
– 
(-.)
19
9BOLM. BULACIA
(7.)
10 
(5.)
– 
(-.)
– 
(-.)
16
10ESPP. LÓPEZ15 
(3.)
– 
(-.)
– 
(-.)
– 
(-.)
15

L’armada des Rally2 au départ était pour le moins conséquente avec 13 Skoda Fabia, 3 Citroën C3, 3 Ford, 3 Hyundaï et une seule Volkswagen pilotée par le français Nicolas Ciamin. 18 équipages avaient nominé cette manche en WRC2.

Yohan Rossel aura imprimé un rythme très solide dès l’entame de rallye avec les meilleurs temps dans les deux premiers chronos et construisait son avance sur son plus proche poursuivant en WRC2 (Gryazin sur Skoda Fabia) jusqu’à 38s6 au terme de l’ES6. Le français passait ensuite en mode gestion de son avance en surveillant uniquement son opposant au championnat et calquant son tempo sur celui du russe. Yohan aura ainsi été leader unique de bout en bout au volant d’une Citroën C3 en regain de performance suite à une MAJ bien perceptible face aux diables tchèques de Skoda. A l’arrivée, le sociétaire FFSA ne manquait pas d’évoquer la mémoire de Craig Breen : »Honnêtement je suis juste content. C’est pour mon ami, je ne le connaissais pas très bien mais il m’a beaucoup aidé lors de la DS3 R5 en 2017 et c’est pour lui. L’ingénieur de Craig était Thomas et mon ingénieur est Thomas, c’est pour lui, pour mon équipe et pour ma famille. C’est une bonne nouvelle.« 

A noter également la vitesse attendue de Nicolas Ciamin, malheureusement contraint à l’abandon (SRSG ES13) qui aura parfaitement honoré sa présence en WRC2 aux couleurs de l’équipe de France en signant 3 temps scratch en Rally2. Nicolas en restait là dans l’ES13 alors qu’il était deuxième au classement de la série WRC2 moins de 30 secondes derrière Yohan Rossel. Nicolas était alors en bagarre à couteaux tirés avec l’expérimenté Gryazin. Malgré ses performances remarquable il termine son rallye sur le toit, en mode tortue en somme…un comble!

Meilleurs Temps:

  • Nikolay Gryazin (Skoda Fabia RS) 5MT (ES3,8,10,13,15)
  • Gus Greensmith (Skoda Fabia RS) 4MT (ES5,14,18,20)
  • Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) 3MT (ES1,2,6)
  • Nicolas Ciamin (Volkswagen Polo GtiR5) 3MT (ES7,11,12)
  • Oliver Solberg (Skoda Fabia RS) 3MT (ES16,17,19)
  • Adrien Fourmaux (Ford Fiesta MKII Rally2) 1MT (ES9)
  • Emil Lindholm (Skoda Fabia RS) 1MT (ES4)

En ce qui concerne les montures, non seulement Skoda aligne un line up de pilotes très qualitatifs mais peut compter également sur une présence en nombre de Fabia nouvelle génération. Néanmoins VW avec un seul représentant (Nicolas Ciamin) signe 3MT à égalité avec Citroën et la nouvelle évolution de la C3 Rally2. Enfin, en forme de consolation, Adrien Fourmaux ne peut faire mieux qu’un seul meilleur temps avec une Ford Fiesta qu’il serait temps de mettre à jour tant l’évolution est attendue depuis le Monte Carlo 2023…

  • Skoda Fabia RS 12MT (ES3,4,8,10,13,14,15,16,17,18,19,20)
  • Volkswagen Polo Gti R5 3MT (ES7,11,12)
  • Citroën C3 Rally2 3MT (1,2,6)
  • Ford Fiesta MKII Rally2 1MT (ES9)
PosEquipageChrono
1.Rossel Yohan  – Dunand Arnaud  
Citroën C3 Rally2
2h58’45s6
2.Gryazin Nikolay  – Aleksandrov K.  
Škoda Fabia RS Rally2
+16.1
3.Lindholm Emil  – Hämäläinen Reeta  
Škoda Fabia RS Rally2
+1:27.5
4.Fourmaux Adrien  – Coria Alexandre  
Ford Fiesta Rally2
+2:18.5
5.Pajari Sami  – Mälkönen Enni  
Škoda Fabia RS Rally2
+2:26.6
6.Greensmith Gus  – Andersson Jonas  
Škoda Fabia RS Rally2
+5:12.4
7.Kremer Armin  – Kremer Ella  
Škoda Fabia RS Rally2
+11:24.2
8.Herczig Norbert  – Ferencz Ramón  
Škoda Fabia Rally2 evo
+13:19.5
9.Keferböck Johannes  – Minor Ilka  
Škoda Fabia RS Rally2
+16:55.9
10.O’Brien Patrick  – O’Brien Stephen  
Hyundai i20 N Rally2
+17:15.8
Classement final WRC2 Rallye de Croatie 2023
cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais