samedi, mars 2, 2024
spot_img

Des départs en cascade chez les cadres…

Mattia Bonotto a donc présenté sa démission à l’écurie italienne Ferrari. La souderai l’a accepté et l’italien ne fait désormais plus partie officiellement des rouges. Visiblement un accord a été trouvé entre les deux parties.

En effet, le départ de Binotto était prévisible et prévu et la presse transalpine se faisait l’écho ces dernières semaines d’une éviction du Team Principal que l’écurie avait démenti jusqu’au terme de la saison. A peine le voile retombé sur le GP d’Abu Dhabi, les couloirs ont recommencé à bruiter mais cette fois concernant la démission du patron des rouges. Au terme d’une saison ponctuée d’erreurs stratégiques, de soucis multiples de communication, mais également d’erreurs de pilotage de ses pilotes, 2022 ne restera pas dans les annales comme une année fabuleuse pour l’écurie Ferrari.

Visiblement un gentleman agreement a été trouvé pour permettre une sortie honorable de Mattia Binotto. Ferrari annonce ne pas avoir nommé de successeur au pose de Team Principal pour 2023.

Ross Brawn et Michael Schumacher chez Ferrari

Ross Brawn prend une retraite méritée après 46 ans en F1

Autre cadre en partance, Ross Brawn qui avait largement contribué aux succès de Schumacher et de Benetton avant de suivre ce pilote chez Ferrari l’année suivante contribuant ici encore au succès des rouges. Il aura également monté son écurie éponyme (Brawn GP) permettant à Jenson Button de s’imposer au titre mondial en 2009 et à l’écurie d’emporter le titre Constructeur. Pas mal pour une écurie qui n’aura vécu qu’une saison avant d’être revendue. Récemment, il avait été recruté par Liberty Media (propriétaire des droits F1) en ayant pour boussole de faire coïncider les intérêts sportifs avec les intérêts en terme de retransmission. Ross Brawn a largement contribué à redorer le blason de la F1 qui connait aujourd’hui un succès populaire croissant. Un temps pressenti pour prendre la succession de Mattia Bonotto, il vient de donner une réponse claire et définitive en faisant valoir ses droits à la retraite à l’âge de 68 ans.

Qui pour succéder à Binotto?

Suite à l’annonce du départ à la retraite de Brawn, les possibilités s’étiolent. Toutefois l’ingénieur français Frédéric Vasseur semble bien placé. Après un poste de Directeur d’écurie dans la nouvelle écurie Renault Sport Formula 1 Team en 2016, le quinquagénaire quitte l’écurie française pour devenir Team Principal chez Sauber mi-2017. L’écurie devient Alfa Roméo en 2019 et le français conserve les commandes. Toutefois l’arrivée d’Audi en F1 pourrait bien à terme lui coûter sa place. Cette piste reste sans doute une des plus crédibles même si Ferrari nous a habitué au fil des ans à des contorsions et des décisions incompréhensibles.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais