dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

Doublé Toyota à Fuji…

Ce week end avait lieu la sixième manche du Championnat WEC (World Endurance Championship) à Fuji au Japon pour un demi-tour d’horloge. Les 6H de Fuj ont été l’occasion pour l’écurie TGR avec sa neuvième victoire au Japon et une invincibilité à domicile depuis 2016. La #7 s’impose devant sa sœur jumelle #8 qui assure le doublé et le titre de Champion Constructeur 2023 à une course de la fin. Le podium final est complété par la Porsche #3.

Après Latvala, le boss de Toy’ en Rallye qui s’imposait en rallye à Hokkaido, c’est le boss de TGR en WEC kamui Kobayashi qui enlève l’épreuve. Cette victoire et précisément ce doublé permettent au constructeur nippon de coiffer la couronne manufacturer avant le terme de la saison et le doublé permet la certitude que ce sera obligatoirement un équipage Toyota qui enlèvera le titre Pilotes 2023. Il s’agit du cinquième titre consécutif de TGR en WEC. En effet, Ferrari ne peut désormais plus revenir sur l’équipage de la Toyota #8 et le seul espoir de l’écurie italienne est de pouvoir accrocher au mieux la deuxième place chez les pilotes aux dépends de la TGR #7 encore 16 points devant au Championnat.

PosConstructeurNatTotal
1ToyotaJapon178
2FerrariItalie138
3PorscheAllemagne81
4Cadillac76
5PeugeotFrance58
6GlickenhaussUSA36
7Vanwall8
Classement Constructeurs WEC après Fuji23

Le départ des 6 Heures de Fuji était pourtant loin d’être idéal pour le TGR. Parti de la troisième place, Laurens Vanthoor piégeait les deux Toyota de tête par l’intérieur avec sa Porsche n°6 pour prendre les commandes de la course.

Toyota Gazoo Racing, maître sur ses terres de Fuji depuis 2016 et auteur d’un doublé en qualifications samedi, se retrouvait désormais dans la peau du chasseur derrière les 499P. Un rôle que Mike Conway jouait à la perfection avec la GR010 n°7. Le Britannique dépassait en piste la Ferrari n°51 de James Calado et la 50 de Miguel Molina pour finalement prendre les rênes de la course suite à l’arrêt anticipé de Vanthoor, Porsche décidant d’une stratégie décalée pour sa voiture de tête. Le Belge reprenait son bien suite au premier passage aux stands des Toyota et affichait un rythme soutenu lors de la deuxième heure de course.

Progressivement, la Toyota n°7 rattrapait son retard sur la Porsche n°6 dans une lutte à distance entre José María López et Kevin Estre. Peu après le cap de la mi-course, l’Argentin avait réussi la jonction avec le Français. Mais l’ex-pilote du Porsche GT Team résistait héroïquement pour contenir les assauts de la n°7. Auteur d’un remarquable relais au volant de la Toyota n°8, Ryo Hirakawa en profitait pour revenir au contact de la GR010 sœur pour jouer la victoire ! Les Ferrari 499P étant relégués à plus d’une minute aux 4e et 5e places, le vainqueur des 6 Heures de Fuji se trouvait sûrement parmi ce trio de tête !

Hirakawa poussait successivement López et Estre à la faute pour s’adjuger les commandes de la course à deux heures du drapeau à damier. Toyota récupérait ensuite les deux premières places qu’elle avait perdues au départ et se retrouvait en position idéale pour signer un cinquième doublé consécutif aux 6 Heures de Fuji. Kamui Kobayashi dépassait ensuite Brendon Hartley dans l’avant-dernière heure pour offrir à la n°7 un quatrième succès cette saison, après ceux acquis à Sebring, Spa-Francorchamps et Monza.

Le Team Principal du TGR coupait la ligne d’arrivée avec 39’’119 d’avance sur le pilote néo-zélandais. Porsche Penske Motorsport complète le podium, juste récompense d’une course remarquable pour la n°6. Les Ferrari n°50 et 51 se contentent des 4e et 5e rangs.

PosEQUIPE / PILOTESECARTMEILLEUR TEMPS
1ERTOYOTA GAZOO RACING/CONWAY M.-KOBAYASHI K.-LOPEZ J.#71:30.780
2ETOYOTA GAZOO RACING/BUEMI S.-HARTLEY B.-HIRAKAWA R.#8+39.1191:31.059
3EPORSCHE PENSKE MOTORSPORTESTRE K.LOTTERER A.VANTHOOR L.#6+47.7681:30.878
4EFERRARI AF CORSEFUOCO A.MOLINA M.NIELSEN N.#50+1 LAP1:30.967
5EFERRARI AF CORSEPIER GUIDI A.CALADO J.GIOVINAZZI A.#51+1 LAP1:30.918
Classement final 6H de Fuji 2023 (229tours)

Dernière manche WRC 2023 à l’occasion des 8H de Barhein le premier week end de Novembre.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais