vendredi, avril 19, 2024
spot_img

Doublé Toyota à Spa, stratégie gagnante…

Le constructeur japonais, s’est de nouveau imposé lors de la troisième course du Championnat en guise de répétition avant les 24H du ans mi-Juin. C’est finalement la Toyota N°7 qui emporte la mise, moins d’une minute devant la voiture sœur. La troisième marche du podium est finalement signée par Ferrari qui dépassait la Porsche dans le dernier tour.

Highlights 6H Spa 2023

La Toyota GR010 HYBRID n°7 a parfaitement maitrisé son sujet avec une stratégie gagnante de bout en bout. Comme il est de tradition, les conditions météo ont évolué au cours des 6H de course en débutant par une piste humide à 12h45 pour terminer sous le soleil après 6H de course. Spa est une classique du calendrier WEC et a été utilisé chaque année depuis l’introduction de la série WEC en 2012 (comme le circuit Bugatti du Mans). Sur ce tracé ultra exigeant, Toyota poursuit sa moisson et est toujours invaincu en Belgique. Depuis l’introduction de la catégorie Hypercar, le WEC attire de plus en plus de spectateurs avec un record d’affluence cette année (plus de 72,000 spectateurs ayants cette année.

La Toyota n°7 avait déjà marqué son territoire lors des qualifications en signant la pole position. Chaussée de pneumatqiues inadaptés à cet instant de course, les Ferrari chaussées de pneus pluie fondaient sur l’objectif en se portant en tête en dépassant la Toyota. La voiture pilotée alors par Mike Conway chutait jusqu’au sixième rang avant qu’une salvatrice voiture de sécurité n’entre en piste, permettant ainsi au britannique de faire monter correctement ses gommes slicks en température. La voiture remontait alors tous ses concurrents un à un par des conditions allant en s’asséchant. Calé sur la même stratégie, la voiture sœur numéro 8 emmenée par Sébastian Buemi se lançait à l’assaut et remontait de la 36° à la 5° place au général en seulement une heure de course. Les deux Ferrari, en difficulté avec leurs pneus Pluie, étaient contraintes de revoir leur stratégie. Antonio Giovinazzi et Nicklas Nielsen perdaient le bénéfice de leur excellent départ pour chausser prématurément des gommes Slicks. Les 499P se retrouvaient ainsi à plus d’un tour des leaders.

Auteur d’un très bon début de course, la Cadillac n°3 sortait violemment de piste lors de la montée vers Eau Rouge. Le pilote néerlandais s’en sortait heureusement indemne malgré les hautes vitesses dans cette portion de piste. C’était ensuite au tour de la Porsche n°6 de perdre la deuxième place en raison d’un soucis électrique qui voyait la 963 s’immobiliser dans la ligne droite d’arrivée. La direction de course déclenchait alors inévitablement le mode Full Course Yellow. Les neutralisations de course faisaient le jeu de la n°8 qui, dans la dernière heure de course, prenait provisoirement les commandes. Néanmoins, au jeu des ravitaillements, la n°7 reprenait son bien dans la dernière heure. L’équipage signait ainsi sa deuxième victoire de la saison après les 1000 Miles de Sebring. La voiture jumelle N°8 qui avait glissé à la place de dauphin au jeu des ravitaillements en fin de course terminait à seulement 16”637 du vainqueur.
Ferrari semblait en lice pour talonner les Toyota aux 3e et 4e places. En quittant la voie des stands, Antonio Fuoco perdait subitement le contrôle de sa 499P n°50, heurtant de plein fouet le mur dans la descente vers le Raidillon. 

James Calado (Ferrari) dépassait finalement Frédéric Makowiecki (Porsche Penske) dans le dernier tour pour donner un peu du baume au cœur des tifosis. La n°2 de Cadillac complétait le top 5.
Glickenhaus a profité d’une pénalité de cinq secondes infligée à la Peugeot 9X8 n°93 pour lui souffler la 7e place. La 9X8 n°94 a, elle, été immobilisée de longues minutes dans les stands pour un redémarrage de ses systèmes électroniques. Les deux prototypes français terminent ainsi aux deux dernières places de la catégorie Hypercar. 

Pos#VoitureEcartsMeil TourPits
17Toyota GR010 HYBRID2:02.3275
28Toyota GR010 HYBRID11.6372:05.2846
351Ferrari 499P1:09.4392:03.8688
45Porsche 9631:12.2642:06.8035
52Cadillac V-Series.R1 lap2:04.9066
638Porsche 9631 lap2:05.4276
7708Glickenhaus 0072 laps2:05.7545
893Peugeot 9X82 laps2:05.2126
994Peugeot 9X82 laps2:05.9926
Classement final Hypercar WEC Spa 2023

La quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2023 se déroulera au Mans, à l’occasion du Centenaire des 24 Heures, du 10 au 11 juin.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais