samedi, avril 20, 2024
spot_img

Ducati multiple champion 2022…

Cette saison 2022 est à marquer d’une pierre blanche pour le constructeur transalpin. Les couronnes multiples s’accumulent les unes aux autres au terme des principaux championnats. Que ce soit en MotoGP ou en WorldSBK, Ducati règne sans partage au terme de cette année. En MotoGP, Francesco Bagnaia a raflé la mise malgré une entame de saison compliquée. Les machines de Bologne auront trusté la saison avec 3 pilotes équipés de rouge dans le top5 final du championnat. Et encore, quelques lauriers restent en suspens avec le meeting de ce week end en Australie en Superbike.

Le MotoGP sous emprise…

Pour ajouter à la fierté légitime des tifosi, ce sont bien deux pilotes italiens qui s’accaparent deux marches du podium annuel (Bagnaia P1 et Enea Bastianini P3). Plus de la moitié des victoires de cette saison de 20 courses sont à créditer Ducati (Bagnaia 7 victoires, Bastianini 4 victoires, Miller 1 victoire). Ducati est donc également sacré comme Constructeur avec ces douze victoires et l’équipe officielle Ducati Lenovo Team s’adjuge le trophée par équipes. Chez les indépendants, Enea Bastianini enlève la mise ainsi que son équipe (Prima Pramac Racing). Pour ajouter à cette domination très nette, Bagnaia emporte le trophée BMW awards qui récompense les meilleurs perf lors des qualifs et son dauphin est un autre pilote Ducati en la personne de Jorge Martin. Enfin pour terminer, le dernier titre en jeu, celui de rookie de l’année part avec le pilote VR46 Marco Bezzechi, toujours pour le compte de Ducati. La coupe est donc pleine…de coupes!

Le Superbike propriété italienne!

Dans le championnat mettant aux prises des motos ressemblant davantage à des versions commercialisables, Ducati s’impose là encore et avec la manière. Alvaro Bautista aura signé 14 succès cette année dont 2 superpole à chaque fois en Espagne en Catalogne puis à Aragon. Auteur de 29 podiums durant les 11 meetings disputés jusqu’à présent (il reste le rendez-vous australien à rouler ce week end), Bautista se sera donc reconverti avec réussite au Superbike. Leader à égalité de points en ce qui concerne les records de tour en course (trophée Pirelli Best Lap) avec Toprak Razgatlioglu, les deux courses de Grand Ridge Brewery pourraient permettre de départager ces deux furieux. Bien évidemment, le constructeur est en tête avec 49 points d’avance sur Yamaha et Bautista mettra évidemment un point d’honneur à se battre comme un furieux en Australie pour garder le lead et permettre à son employeur de remporter ce titre supplémentaire.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais