samedi, avril 20, 2024
spot_img

Et si on commençait à évoquer les grosses bèbètes à la Réunion?

Eh oui, la saison 2023 réunionnaise approche à grands pas maintenant avec le dévoilement officiel du programme de la première manche réunionnaise cette fin de semaine. Concernant l’équipage Champion de la Réunion en titre Thierry Law Long/ Mohamad Balbolia, ils repartent sur la même monture qu’ils avaient découvert l’an passé la VW Polo Gti Rally2.

Parmi les opposants à ce tandem, Stéphane et Léa Sam Caw Freve s’étaient imposés à deux reprises à bord de la Ford Fiesta MKI (Rallye de Saint Joseph et Rallye des 1000Km). Bis repetita cette année pour le tandem bénédictin qui repart selon Stef à bord de la même monture. Tant mieux puisqu’il la connait sur le bout des doigts avec un turbo revigoré mais je ne peux m’empêcher d’ajouter un « dommage » tant Stef et Léa sont performants avec une voiture ancienne génération mais à bord de laquelle il s’est permis de taxer les voitures les plus récentes. Honnêtement, Stef mériterait amplement de pouvoir bénéficier d’une voiture plus jeune lui permettant de se battre à armes égales avec la concurrence. Pour tout vous dire, le pilote est désormais aux limites de la voiture alors que je reste persuadé que les siennes ne sont pas encore atteintes.

Un des autres vainqueurs 2022 n’est autre que Damien Dorseuil qui, vous le savez change de navigateur cette année pour embarquer à ses côtés Jeremy Hoarau (désormais ex copilote de Giani Barret). La Ford Fiesta MKII s’est imposée au RSS22 et au Tour Auto et pointait en tête du RDE22 avant de sortir violemment de la route, engrangeant l’abandon jusqu’à présent. La Ford a démarré son doux feulement il y a une dizaine de jours et le pilote est parti se dégourdir les goujons en fin de semaine passée pour une séance de déverminage servant avant tout à valider le parfait remontage de la voiture. Mission parfaitement accomplie puisque Marie Ernestine me signalait que le pilote a pu prendre de francs appuis et que la Ford est désormais « aussi bien qu’avant son accident, voire même mieux!« . Petite pause à présent pour la belle à l’ovale puisque la concentration est placée sous le signe du bouclage du budget avant de ressortir la semaine du rallye pour cette fois une véritable séance d’essais…

Enfin, le premier vainqueur de la saison 2022 Olivier Bardeur a également changé de navigateur puisque son ancien copilote Yannick Clain pose désormais son auguste postérieur dans le baquet de la VW Polo de Farouk Moullan. Olivier dispose donc d’un nouveau navigateur et toujours dans l’habitacle de la Peugeot 208 T16. La voiture devrait toutefois subir très prochainement une cure de mise au point notamment au niveau du châssis puisqu’Olivier, un temps sur la piste d’une autre voiture (une américaine à ovale me précisait Marie Ernestine), tient désormais à utiliser sa Peuge au potentiel réel dont elle dispose.

Rendez-vous ces prochains jours pour la poursuite de l’état d’avancement (ou pas) des projets des uns et des autres pour le podium de chaque épreuve et particulièrement dans la classe de cylindrée la plus prometteuse le Rally2 et on n’est pas au bout de nos surprises selon Marie Ernestine.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais