mardi, juillet 23, 2024
spot_img

Fin de carrière pour Johny Picard…

Bien triste nouvelle que voici à l’aube d’une nouvelle saison qui démarre à la Réunion fin Mai (RSS23). Johny Picard, surnommé « Piment Martin » par les passionnés de sport auto est connu pour sa réelle passion pour le vélo. Il y a trois semaines de cela, il avait quitté comme souvent la maison pour aller avaler quelques kilomètres sur son vélo. C’est du côté de Saint Joseph et plus précisément aux Lianes dans la descente qu’il était victime d’une mauvaise chute.

« Je devais être assez vite dans la descente, » expliquait le cycliste confirmé. « Tu sais je fais énormément de vélo et j’adore ça. C’est sur une plaque de gasoil que le vélo est parti. Autant lui est intact que moi j’ai pris cher. Heureusement j’avais mon casque! » Fort heureusement il n’a pas perdu connaissance lors de l’impact avec le sol, toutefois: « Je me suis protégé évidemment dans la chute. J’ai pris sur l’épaule, les jambes et j’étais vraiment couvert de sang. Le plus grave c’est finalement une très mauvaise fracture au poignet droit. » Alors que peu de voitures étaient en circulation, Johny est remonté sur son vélo et a pu allé chez un salon habitant un peu plus bas. Pssant rapidement par un cabinet médical, direction le CHU de Saint Pierre dans la foulée. « C’est vraiment une mauvaise fracture, j’ai été opéré et je pensais en avoir pour trois mois... » malheureusement, il y a eu déplacement des os et la consolidation n’est plus dans l’axe. C’est donc aujourd’hui Vendredi 24 Février que le pilote Subaru repasse sur le billard pour recasser la zone fracturée afin de réaxer les os fracturés.

Johny Picard et sa fille Justine au départ 1000KM22 credit Fock King Racing Pics

Les conséquences physiques pour Johny sont lourdes. Incapable de mouvoir son poignet, son activité professionnelle s’est arrêtée mais il a pu poursuivre la formation de son mécano et l’activité du garage BSA a pu reprendre sans que toutefois Johny ne puisse physiquement intervenir. « C’est impossible pour moi et je ne peux qu’assister mon mécanicien et l’aider de mes conseils dans le travail. » Du fait des lourdes conséquences de cette fracture, c’est avec tristesse que Johny nous livrait: « Le Rallye c’est terminé pour moi. Je n’ai plus 20 ans et il va falloir beaucoup de temps pour que tout se remette en place. Mais j’ai perdu beaucoup de mobilité avec le poignet et mon chirurgien pense que je ne retrouverais pas 100% de ma mobilité.« 

Avec une splendide (et championne) Subaru R4 dans le garage, Johny est contraint à la vendre. « Ma Subaru est prête à rouler. Toutes mes pièces sont évidemment arrivées et tu connais le soin que je mets dans la préparation de ma voiture. J’ai un gros lot de bord disponible. A vrai dire je n’ai pas encore pris de décision définitive pour la location ou la vente mais honnêtement il serait préférable que je la cède. »

Evidemment si certain(e)s d’entre vous souhaitent faire l’acquisition d’une voiture parfaitement à jour et performante, n’hésitez pas à contacter l’ami Johny. Et puis un petit coup de fil pour l’assurer de votre pensée et votre soutien dans ces temps difficiles pour lui n’hésitez pas une demi-seconde.

La Subaru Impreza R4 est une pure R4 full spec et n’est pas un dérivé de groupe N. « Honnêtement j’ai pris énormément de plaisir à rouler avec mais là, malheureusement c’est fini pour moi. »

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais