dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

Fin prêts pour le lancement 2023?

C’est ce week end que se déroulaient les derniers essais de pré-saison en MotoGP. Derniers tests, derniers réglages, dernières simulations étaient au menu des équipes engagées en MotoGP en vue du Grand Prix de Portimao dans deux semaines. Le circuit valloné de l’Algarve a permis la démonstration des solutions technologiques qui seront appliquées pour cette année.

Une fois encore Francesco Bagnaia a dominé les feuilles de temps. lus encore, le Champion en titre a explosé l’ancien meilleur temps de la piste portugaise en claquant un 1,37.968. Il bat le précédent record de la piste de plus de 7 dixièmes de secondes. Seul pilote sous les 1,38, il lui faudra toutefois composer avec une meute de 12 pilotes qui ot également battu l’ancien record de 1,38.725! Le niveau de performance des machines 2023 est proprement hallucinant. Evolutions châssis, moteur, aéro…tout le spectre des modifications et améliorations diverses a été passé en revue et la palme des transformations les plus visibles revient incontestablement à Yamaha avec un aileron arrière type Groupe B!

Exercice de style aéro, dérive tuning ou projet sérieux pour Yamaha avec cet aileron arrière?

Chez Yamaha justement, on semble avoir trouvé la bonne recette après des essais à Sepang et une première journée à Portimao plutôt décevants. Le Champion 2021 Fabio « El Diablo » Quartararo retrouve le sourire avec le troisième meilleur temps le dernier jour, au contact des prétendants. Un autre français s’illustre avec une autre Ducati. Johan Zarco claque également une perf’ avec le deuxième meilleur temps derrière le Champion en titre et se glisse en arbitre entre les deux derniers champions que sont Bagnaia (2022) et Quartararo (2021).

Après avoir éclaté son propre record, Bagnaia se lançait dans une simulation de course sprint en alignant une collection de chronos tous en dessous du record. Impressionnant! Au terme de cette ultime journée, la question est donc légitimement de se demander s’il est possible de battre la Ducati cette année et au-delà si un autre pilote disposant de la même machine peut détrôner le Champion tant l’osmose semble parfaite entre le pilote et sa machine.

Qui pour battre Bagnaia à Portimao?

Parmi les solutions techniques testées à Portimao, on retiendra également les carénages à effet de sol comme celui utilisé par Jorge Martin qui lui permettait de coller l’ancien record. Le pilote VR46 Luca Marini se met également en avant. Malgré plusieurs interruptions en raison de soucis techniques, le pilote italien d’une équipe italienne au guidon d’une moto italienne avec un patron de Champion italien claque un chrono en fin de séance lui permettant de terminer au pied du podium. Il faudra sans doute compter cette année sur les jeunes pilotes du clan Rossi puisque le rookie of the year 2022 et pilote VR46 Marco Bezzecchi ferme le top5 juste derrière son coéquipier.

Malgré une bien modeste P12, Maverick « Top Gun » Vinhales arborait le sourire des grands jours. Confronté à un soucis technique, Vinhales alignait par la suite 82 tours et ses remontées d’information sont très positives. Il semblerait que les Aprilia soient dans le match et n’aient pas dévoilé toutes leurs cartes. Il faudra donc surveiller de près les performances d’Alexis Espargaro et Maverick Vinhales lors des premiers tours de roue « qui comptent » dans deux semaines à Portimao.

Un mot également ne ce qui concerne Honda. Peu de pièces de développement testées à Portimao mais énormément de travail de Marc Marquez concernant les arrivées d’air et les réglages aéro. « Il est temps de travailler avec ce que nous avons » déclarait sobrement Marquez. Lors de la simulation de course, Honda est certes en retrait de l’avant de la course mais pas autant qu’on aurait pu le craindre selon les déclarations de l’équipe japonaise. En tous cas, Joan Mir et Marc Marquez travaillent de concert et dans la même direction. Toujours chez Honda, c’est Alex Rins (LCR Honda) qui testait nombre d’éléments dont les fameux carénages à effet de sol ainsi que des réglages de suspensions inédits pour le paddock. Mir est le meilleur pilote Honda (P13) juste devant Marquez (0,016s derrière) et à une seconde du meilleur tour de Bagnaia. Certes le compte n’y est pas encore mais Honda se rapproche et les conditions de course associées au fighting spirit de ses pilotes pourraient permettre un rapprochement encore plus ténu.

PosPiloteTeamMeilleur chrono
1Francesco BagnaiaDucati Lenovo Team1:37.968
2Johann ZarcoPrima Pramac Racing1:38.264
3Fabio QuartararoMonster Energy Yamaha MotoGP Team1:38.302
4Luca MariniMooney VR46 Racing Team1:38.310
5Marco BezzecchiMooney VR46 Racing Team1:38.351
6Enea BastianiniDucati Lenovo Team1:38.373
7Alex MarquezGresini Racing MotoGP1:38.402
8Jorge MartinPrima Pramac Racing1:38.434
9Brad BinderRed Bull KTM Factory Racing1:38.480
10Aleix EspargaroAprilia Racing1:38.569
11Miguel OliveiraRNF MotoGP Team1:38.584
12Maverick ViñalesAprilia Racing1:38.678
13Joan MirRepsol Honda Team1:38.762
14Marc MarquezRepsol Honda Team1:38.778
15Alex RinsLCR Honda CASTROL1:38.782
Chrono dernier jour test day Portimao
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais