mardi, juin 18, 2024
spot_img

GP de France, un must absolu…

depuis le kickoff de cette saison 2024, le GP de France disputé sur le mythique tracé du Mans a été sans nul doute une des courses les plus indécises avec des empoignades incessantes à tous les niveaux. Jorge Martin s’impose au terme du week end avec un score parfait Sprint+Course.

Bien que l’intégralité des lauriers revienne à Martin qui est désormais bien installé en tête de la série, un des points notables aura été le retour aux avant postes et dans la constance de la fourmi Marc Marquez. Désormais au guidon d’une Ducati (bien que privé), l’espagnol aura assuré le spectacle tout le week end en alignant deux P2.

Tout avait démarré le Samedi avec les qualifs qui voyaient Martin, Bagnaia et Vinales devancer les deux pilotes de la VR46 avec dans l’ordre Di Gianantonio et Bezzecchi alors que Marc Marquez ne parvenait pas à intégrer le top12 des Q1 en se voyant qualifier P13.

Dans la course Sprint, Martin assurait le boulot avec une victoire finale alors que Bagnaia était contraint à l’abandon. Bezzecchi semblait promis à une P2 mais une vilaine chute au T9 laissait le champ libre à Marquez revenu de la P13 aux avant postes en quelques tours. Vinales se faisait dans le même temps le plaisir de pointer une autre moto qu’une Ducati sur le podium final de sprint.

PosPiloteTeamChrono
1J. MartinPrima Pramac Racing19:49.694
2M. MarquezGresini Racing MotoGP™+2.280
3M. ViñalesAprilia Racing+4.174
4E. BastianiniDucati Lenovo Team+4.798
5A. EspargaroAprilia Racing+7.698
6P. AcostaRed Bull GASGAS Tech3+9.185
7F. Di GiannantonioPertamina Enduro VR46 Racing Team+11.190
8J. MillerRed Bull KTM Factory Racing+11.516
9R. FernandezTrackhouse Racing+12.257
10F. QuartararoMonster Energy Yamaha MotoGP™+12.699
Classement course Sprint GP de France 2024

Lors de la course principale du Dimanche, Bagnaia Martin s’arrachaient en tête dès le lancement avec l’avantage pour l’italien alors que le reste de la meute ne s’en laissait pas compter même si les leaders comptaient plusieurs longueurs d’avance au terme du premier tour. Acosta partait à la faute dès le premier tour en évitant le strike avec Espargaro et Di Gianantonio sur un freinage bien trop tardif. Marquez après avoir bondit de sa P13 était à la lutte avec Vinales au bout de seulement 4 tours pour le gain d’une P5. A 20 tours du drapeau, un semblant de hiérarchie semblait établie avec Bagnaia devant Martin, un peu plus loin une paire Espargaro Di Gianantonio pour une place podium et juste derrière Vinales aux prises avec Marc Marquez.

Di Gianantonio prenait le lead de ce grupetto alors que Marquez venait s’intercaler entre Vinales et Espargaro qui chutait donc P6 permettant à Marquez d’entrer dans le top5. A 11 tours de l’arrivée, Marquez poursuivait sur un rythme fou en se portant à hauteur de Gianantonio. Cette première attaque avortait toutefois permettant au pilote VR46 de conserver un podium provisoire. Marquez relançait une attaque dans la chicane Dunlop et poussait Di Gianantonio à trop retarder son freinage en court-circuitant la chicane permettant à Marquez de poursuivre sa remontée. Di Gianantonio laissait également filer Vinales.

Devant, Martin lançait une première attaque sur Bagnaia à huit tours de l’arrivée mais l’italien parvenait à mieux relancer et retardait l’échéance. Au bout de la ligne droite des stands, Martin se replaçait sur une ligne idéale à 7 tours de l’arrivée et lâchait une attaque décisive à l’amorce de la chicane en prenant les commandes de la course. Marquez profitait évidemment pleinement de cette lutte juste devant lui et se rapprochait tant qu’il parvenait à glisser sa Duc’ entre les deux leaders du début de course. Evitant le moindre contact, Bagnaia ne pouvait qu’abdiquer face à un Marquez assoiffé de victoire. Néanmoins, Martin profitait de cette passe derrière lui pour assurer les quelques longueurs d’avance lui permettant de réaliser le week end parfait (pole+sprint+course) devant Marquez qui, désormais équipé d’une Ducati peut venir jouer devant. La fourmi assurait la remise de gaz dans les deux dernières courbes pour terminer en dauphin devant Bagnaia. Podium 100% Ducati. Aucune moto japonaise dans le top10 final alors que la première nippone Honda est signée par le français Zarco qui termine P12…

PosPiloteTeamChrono
1J. MartinPrima Pramac Racing41:23.709
2M. MarquezGresini Racing MotoGP™+0.446
31F. BagnaiaDucati Lenovo Team+0.585
4E. BastianiniDucati Lenovo Team+2.206
5M. ViñalesAprilia Racing+4.053
6F. Di GiannantonioPertamina Enduro VR46 Racing Team+9.480
7F. MorbidelliPrima Pramac Racing+9.868
8B. BinderRed Bull KTM Factory Racing+10.353
9A. EspargaroAprilia Racing+11.392
10A. MarquezGresini Racing MotoGP™+13.442
Classement course principale GP de France 2024

Au championnat, après être passé tout près du Graal en fin de saison passée, Martin confirme sa main mise avec un nouveau score parfait lors de cette cinquième manche de la saison et conserve donc les commandes au quart de la saison. Un écart important de 38 points est fait face au Champion en titre lui-même désormais à portée de fusil de Marquez et Bastianini. Les quatre premières places du Championnat sont à créditer à Ducati.

Pos.RiderTeamPoints
1J. MartinPrima Pramac Racing129
2F. BagnaiaDucati Lenovo Team91
3M. MarquezGresini Racing MotoGP89
4E. BastianiniDucati Lenovo Team89
5M. ViñalesAprilia Racing81
6P. AcostaRed Bull GASGAS Tech373
7B. BinderRed Bull KTM Factory Racing67
8A. EspargaroAprilia Racing51
9F. Di GiannantonioPertamina Enduro VR46 Racing Team47
10M. BezzecchiPertamina Enduro VR46 Racing Team36
Classement MotoGP 5/20

Prochain rendez-vous MotoGP dans deux semaines (24/26 Mai) toujours dans la tournée européenne avec la manche catalane à Barcelone.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais