dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

Jacques Villeneuve en WEC: Papy fait de la résistance…

Au-delà de cette boutade, Jacques Villeneuve n’est clairement pas un perdreau de l’année et c’est sans d’ailleurs là une de ses qualités. Bien qu’ayant passé ces dernières années davantage dans un fauteuil à commenter les courses de F1 pour le compte de Canal + davantage que chaussé de bottines dans un baquet de course, le canadien n’en demeure pas moins un des pilotes au palmarès pluri-disciplinaire le plus étoffé.

Je vois certains d’entre vous sceptiques quant aux objectifs du Champion de Formule 1 2017. Et pourtant! Après s’être imposé à Indianapolis à l’occasion des mythiques 500 miles en 1995 dès sa deuxième saison en championnat CART (à l’âge de 24 ans), il conclue avec la couronne du Championnat US dans la foulée avec quatre victoires.

Jacques Villeneuve vainqueur 500 miles d’Indianapolis 1995 et Champion CART 1995

Il démarre en F1 l’année suivante chez Williams en signant la pole dès son premier GP (Melbourne). Il emporte le Championnat du Monde en 1997 à l’âge de 26 ans lors de sa deuxième saison de F1 (il faudra attendre 10 ans pour Hamilton n’égale cette performance). Vous l’aurez compris, dans l’optique d’une triple couronne, manque encore le titre en Endurance et évidemment le Graal absolu: les 24H du Mans.

Premier GP et première pole pour Villeneuve Melbourne 1996

Le quinquagénaire a toujours évoqué ce souhait de boucler la boucle en souhaitant égaler l’exploit de Graham Hill. Après deux essais avortés avec Peugeot Sport et la 908 en 2007 (casse moteur) puis 2008 (deuxième place), le canadien souhaite donc de se redonner une chance de coiffer cette triple couronne. Ayant eu connaissance de la constitution d’un line up en Hypercar par l’écurie austro-roumaine VanWall Team, Jacques Villeneuve a eu l’occasion d’essayer la Vanwall Vanderwell 680 à Barcelone.

Vanwall Vanderwell 680 en tests chez Sauber

C’est donc à bord de cette nouvelle voiture que le désormais ex consultant Canal Plus rechausse les bottines et enfile de nouveau la combinaison pour l’intégralité du Championnat WEC. Loin de vouloir décourager ses fans inconditionnels, cette nouvelle venue aura fort à faire face à des concurrents redoutables déjà en lice et ayant disputé nombre d’épreuves et puis les stats de Villeneuve penchent pour une victoire possible lors de sa deuxième saison…possible, reste à en définir la probabilité!

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais