samedi, mars 2, 2024
spot_img

La Toyota GR Concept H2 en proie à un début d’incendie…

Nous nous faisions récemment l’écho des nouvelles technologies en phase de tests en course afin de définir les incontournables de l’utilisation de l’hydrogène liquide pour être ensuite reversé en grand public. Toyota est à la pointe de l’innovation et des tests concernant ce projet avec la GR Corolla Concept H2. Toujours prompt à tenir informé la sphère de l’avancement de cette technologie novatrice, Toyota GR fait preuve de transparence absolue avec l’annonce du retrait de cette voiture en vue de la prochaine séance programmée à l’occasion du Super Endurance Series 2023 prévu pour une course de 5H sur le mythique circuit de Suzuka.

Bien qu’une fuite d’hydrogène ait causé des dommages majeurs entrainant le retrait de la voiture, il faut souligner le parfait fonctionnement des outils sécuritaires déployés en amont avec des détecteurs de fuite ayant fonctionné de façon optimale.

La communication de TGR diffusée le 15 Mars à 16h00 locale (Japon):

Nous avons décidé de retirer le « #32 ORC ROOKIE GR Corolla H2 Concept (moteur hydrogène Corolla) », qui devait participer à la « SUZUKA S Endurance 5 Hours Race » qui se tiendra les 18 et 19 mars.
Lors d’un essai exclusif au Fuji Speedway le 8 mars, un incendie s’est déclaré en raison d’une fuite d’hydrogène provenant de la tuyauterie d’hydrogène gazeux dans le compartiment moteur. En conséquence, le véhicule n’a pas pu être récupéré à temps, nous avons donc renoncé à participer à la course. La Yaris GR (essence) recrue de l’ORC sera utilisée comme véhicule de remplacement.
Nous nous excusons sincèrement auprès de nombreuses personnes qui ont hâte de conduire la Corolla à hydrogène pour toute préoccupation que cela pourrait causer.
Le moteur à hydrogène Corolla a utilisé de l’hydrogène liquide dans ce test. Cependant, on sait que cet événement n’a pas été directement causé par le changement de carburant de l’hydrogène gazeux à l’hydrogène liquide, mais que l’hydrogène s’est échappé en raison du desserrage du raccordement de la tuyauterie en raison des vibrations du véhicule. Comme les joints de conduite étaient situés près du moteur, l’hydrogène qui fuyait était chauffé et enflammé.
D’autre part, comme prévu à l’origine, la fonction de sécurité du capteur de fuite d’hydrogène a fonctionné normalement, arrêtant l’approvisionnement en hydrogène, et évitant une propagation majeure de l’incendie. Par conséquent, l’habitacle a été protégée et nous avons pu confirmer les mesures de sécurité pour l’équipage.
Par conséquent, en examinant la conception de la tuyauterie qui a causé la fuite d’hydrogène cette fois-ci, nous mettrons au point des véhicules plus sécuritaires.

Avec nos fournisseurs, nous continuerons à travailler au développement de la course et à relever le défi d’utiliser la Corolla à hydrogène pour atteindre la neutralité carbone. Cette année, en particulier, nous relèverons le défi de la course à l’hydrogène liquide pour la première fois dans le monde. Nous comptons sur votre soutien continu.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais