vendredi, avril 19, 2024
spot_img

L’Argentine réussit aux français…

Certes, le clan tricolore ne décroche pas la victoire dans l’une ou l’autre des catégories avec la victoire en MX2 pour Jago Geerts et les lauriers pour Jorge Prado en MXGP mais les deux podiums se parent néanmoins du drapeau français.

C’est donc en Patagonie en Argentine que la série de motocross mondial reconnu par la FIM a pris son envol ce week end. Première série à évoluer, le MX2 qui voyait l’éternel belge Jago Geerts s’imposer un Thibault Benistant retord et accrocheur. Le belge de Yamaha s’envolait en tête durant mes deux premiers tours avant que son coéquipier français ne prenne l’avantage durant six tours. Au neuvième tour Jago lâchait les watts alors que Thibault marquait le pas et commettait une faute heureusement sans conséquence pour lui hormis l’impossibilité de se battre devant au contact de Geerts.

Dès lors, celui qui avait déjà emporté la course de qualification récidivait en franchissant le drapeau à damiers en vainqueur.

Jago Geerts (Yamaha), premier vainqueur de la saison 2023 en MX2.

La catégorie reine se plaçait ensuite sur la ligne avec le choix princier pour Jorge Prado qui avait enlevé la course de qualification plus tôt.

La course en elle-même a été pour le moins agitée avec de nombreux rebondissements. Ruben Fernandez (Honda) était le premier leader durant les cinq premiers tours avant que son compatriote Jorge Prado (Gasgas) ne délivre ses attaques et ne prenne les commandes de la course pour ne plus jamais les quitter. Le français Romain Febvre (Kawasaki) n’aura pas mi trop de temps pour s’extraire de la meute. Pointé P4 durant les deux premiers tours, il prenait ensuite la mesure du terrain et de ses adversaires pour d’abord se coller dans les échappements de Prado alors troisième puis Ruben Fernandez.

Aux prises avec l’autre français Maxime Renaux durant les sixième et septième tours, il profitait d’une erreur de ce dernier pour reprendre une place podium et se lançait de nouveau à l’assaut de la forteresse Ruben Fernandez pour le gain de la deuxième place. L’espagnol craquait et commettait la faute au 14° tour permettant au français d’engranger une P2 à l’arrivée tout en devant se méfier du retour de Maxime Renaux (Yamaha). Maxime qui avait chuté au 8° tour dans sa lutte avec Thibault fait une remontée spectaculaire en se rapprochant de son compatriote à 2s5 sous le drapeau à damier.

Le prochain rendez-vous en MXGP est fixé dans 15 jours sur la terre sarde. Les équipes vont donc traverser les océans pour retrouver l’île italienne en pleine Méditerranée à Riola Sardo.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais