vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Law Long vainqueur serein…

La manche d’ouverture du championnat de la Réunion des rallyes a livré son verdict. Le quintuple champion de la Réunion en titre s’est imposé au terme des 11 épreuves de vitesse disputées. Son dauphin Farouk Moullan assure le doublé pour Volkswagen (Polo Gti Rally2) alors que le podium est complété par le local de l’étape Giani Barret (Skoda Fabia Rally2).

Thierry Law Long aura parfaitement géré sa course sans avoir à prendre le moindre risque. Auteur du meilleur chrono dans la première spéciale disputée dans des conditions météo changeantes, le pilote de la VW aura fait étalage de sa maitrise et son expérience en sachant lâcher du temps à chaque fois que le risque était trop important et augmentant son avance sur des secteurs dans lesquels il se sentait en pleine confiance. Leader du début à la fin, il termine cette première des six courses de la saison sur la plus haute marche du podium.

Les prétendants à la victoire étaient nombreux sur la ligne de départ. Parmi eux, Stéphane Sam Caw Freve se distingue en étant le meilleur performer avec un total de 5 temps scratch mais perdant gros lors d’une petite sortie de route lourde de gravité dans l’ES10 en perdant plus de 5’30 sur le leader. Alors auteur d’une collection de meilleurs temps en vue de reprendre la P2 podium à Farouk Moullan, sa remontada en restait là.

Farouk Moullan aura également franchit un step important depuis l’an passé. Il termine certes à plus d’une minute du vainqueur mais une petite erreur dans l’ES10 également le voyait concéder plus d’une trentaine de secondes sur la tête de course. Auteur de deux meilleurs chrono dont un signé en nocturne, Farouk se familiarise avec la Polo et son nouveau copilote Yannick Clain contribue certainement à la sérénité du pilote.

Parmi les déçus de cette manche d’ouverture, l’équipage de la Ford Fiesta MKII (Dorseuil/Hoarau) signe le meilleur chrono lors de l’ultime spéciale alors que tous les jeux étaient faits (ES12) mais auront du composer avec une Ford rétive au fonctionnement incertain dès le premier kilomètre de spéciale. Le pont arrière de la MKII devra être ausculté sous tous les angles et les brochages vérifiés et revérifiés. L’heure du Great reset semble être venu.

Auteur d’une solide première étape avec un podium provisoire le Samedi soir, Bardeur/ Naïgon (Peugeot 208T16) auront commis une petite faute dans la première spéciale de la deuxième étape et auront mis deux spéciales à se reconcentrer. Dommage, le tandem semble fonctionner même si Fabrice officie pour la première fois aux côtés d’Olvier et malgré son âge, la peuge’ est encore dans le coup avec plusieurs temps scratch podium.

1LAW LONG Thierry – BALBOLIA Mohammad Noor
VOLKSWAGEN POLO R5/Rally2
1:07:31.64
2MOULLAN Farouk – CLAIN Yannick
VOLKSWAGEN POLO GTI R5/Rally2
+ 1:08.32
3BARRET Giani – COUHET Ludovic
SKODA FABIA R5/Rally2
+ 1:20.47
4BARDEUR Olivier – NAÏGON Fabrice
PEUGEOT 208 T16 R5/Rally2
+ 1:37.30
5HOAREAU Mannix – PECAULT Jean Fred
SUBARU STI A8
+ 2:49.25
6BEURARD Yann – CAZANOVE Ludovic
CITROEN DS R3
+ 4:18.81
7DORSEUIL Damien – HOARAU Jeremy
FORD FIESTA MKII R5/Rally2
+ 4:32.27
8SAM CAW FREVE Stephane – SAM CAW FREVE Léa
FORD FIESTA MKI R5/Rally2
+ 6:22.52
9FILAUMART Elysee – FILAUMART Loïc
PEUGEOT 207 A7S
+ 6:29.64
10BOYER Joel – GRONDIN Theo
PEUGEOT 208 Rally4
+ 6:37.20
Classement Final RSS23

Meilleurs temps

  • Sam Caw Freve/Sam Caw Freve (Ford Fiesta MKI Rally2) 5 MT: ES2,7,8,9,11
  • Law Long/Balbolia (VW Polo Gti Rally2) 3MT: ES1,5,10
  • Moullan/Clain (VW Polo Gti Rally2) 2MT: ES3,6
  • Dorseuil/Hoarau (Ford Fiesta MKII) 1MT: ES12
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais