vendredi, avril 19, 2024
spot_img

Le 0 à 100Km/h en moins d’une seconde…

Alors oui, je sais, l’image d’Epinal de la Suisse est une certaine forme de … prise de temps nécessaire. Cette image qui colle à la peau des ressortissants helvétiques vient sans doute du phrasé des francophones. Néanmoins, il ne s’agit que d’un poncif et le dernier record en date d’un groupe d’étudiants-chercheurs vient balayer celà.

Les étudiants de l’ETH Zurich et de la Lucerne University of Applied Sciences and Arts ont battu le précédent record du monde d’accélération avec leur voiture de course électrique fabriquée à la main, « Mythen« . Le véhicule a accéléré de zéro à 100 km/h en 0,956 seconde sur une distance de 12,3 mètres. Ce nom de Mythen vient d’une montagne des pré Alpes suisses.

Au volant était Kate Maggetti. Cela bat le précédent record du monde de 1,461 secondes, établi en septembre 2022 par une équipe de l’Université de Stuttgart par plus d’un tiers.

Tous les composants de Mythen, des cartes de circuits imprimés (PCB) au châssis et à la batterie, ont été développés par les étudiants eux-mêmes et optimisés pour leur fonction. Grâce à l’utilisation d’un nid d’abeille léger en carbone et en aluminium, la voiture de course pèse seulement environ 140 kilos (309 livres). Les moteurs de moyeu à quatre roues que les étudiants ont développés eux-mêmes et un groupe motopropulseur spécial donnent au véhicule sa puissance impressionnante de 240 kilowatts, soit environ 326 ch.
« Mais la puissance n’est pas la seule chose qui compte lorsqu’il s’agit d’établir un record d’accélération – transférer efficacement cette puissance au sol est également essentiel », explique Dario Messerli, responsable de l’aérodynamique chez AMZ. Les voitures de Formule 1 conventionnelles résolvent ce problème grâce à l’aérodynamique : une aile arrière ou avant pousse la voiture au sol. Cependant, cet effet n’entre en jeu que lorsque la voiture a atteint une certaine vitesse. Pour assurer une forte traction dès le départ, l’équipe AMZ a développé une sorte d’aspirateur qui maintient le véhicule au sol par aspiration.

L’équipe AMZ avait établi le record mondial d’accélération pour les voitures électriques à deux reprises auparavant – en 2014 et à nouveau en 2016. Dans les années suivantes, leur record a été battu par une équipe de l’Université de Stuttgart. Aujourd’hui, le record du monde est de nouveau entre les mains des Suisses, et les étudiants de l’ETH Zurich sont confiants qu’ils ne l’abandonneront pas de sitôt.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais