vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Le Qatar accentue sa présence en sport mondial avec un accord en WEC…

Le petit Emirat poursuit son implication mondiale en série sports mécaniques en optimisant ses infrastructures de Losail. Un accord vient d’être signé en WEC pour une durée minimale de 6 années.

C’est sous la forme d’une course de six heures que le circuit de Doha rejoint la série spécialisée en endurance auto à compter de 2024. L’accord est signé pour les six années à venir soit jusqu’en 2029 au moins.

Les 6H de Doha se dérouleront en ouverture de saison et le moyen orient devient la destination privilégiée de la plupart des séries mécaniques permettant de profiter de conditions plus clémentes qu’en Europe. Ceci permet d’enrichir les calendriers avec une ouverture de saison outre mer. Les importants travaux et réaménagement des infrastructures du paddock actuellement en cours sur le circuit, ont été précisés lors de cette conférence de presse. 

Les essais officiels d’avant-saison du WEC en 2024, le Prologue, sont également programmés au Qatar en amont de la course. Les USA et Sebring perdent donc ce point charnière d’ouverture de saison permettant aux écuries de dévoiler officiellement leurs couleurs.

Réunies pour la première fois, les Hypercars de quatre grands constructeurs de l’Endurance, qui seront en piste dans la catégorie reine du WEC en 2024 à Doha ont été exhibées lors de ce showdown: la Ferrari 499P, la Peugeot 9X8, la Porsche 963 et la Toyota GR010 HYBRID.

Les 6 Heures du Qatar seront un moment important dans l’histoire des courses d’endurance : ces quatre voitures s’affronteront dans la catégorie Hypercar du WEC dont la notoriété toujours grandissante, comptera pas moins de huit constructeurs engagés à l’horizon 2024 (Alpine, BMW, Cadillac, Ferrari, Lamborghini, Peugeot, Porsche et Toyota).

Construit en 2004, le Lusail International Circuit est le seul circuit de cette région à bénéficier à la fois de l’homologation de la FIA et de la FIM. Il accueille le MotoGP depuis plusieurs années et la Formule 1 pour la première fois l’an dernier.

La date de cette épreuve, tout comme le calendrier complet du FIA WEC 2024, seront soumis l’année prochaine à l’approbation du Conseil Mondial de la FIA, autorité décisionnaire du sport automobile international.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Nous sommes très heureux d’ajouter une manche au Championnat du Monde d’Endurance de la FIA sur un circuit si prestigieux. Le tracé de Lusail, qui va désormais constituer la manche d’ouverture du championnat, va offrir aux concurrents des installations de grande qualité. Je tiens à remercier Abdulrahman Al-Mannai et l’ensemble des équipes du circuit pour cette formidable opportunité offerte à l’endurance. »

Richard Mille, Président de la Commission Endurance de la FIA : « Le Lusail International Circuit est un site moderne, habitué aux exigences des compétitions automobiles d’envergure mondiale. En conséquence, le voir rejoindre le Championnat du monde d’Endurance FIA est un développement positif et logique. La mise en valeur de la diversité territoriale est quelque chose de très important pour la FIA. Dans le même temps, la promotion du FIA WEC en direction de nouveaux marchés sera bénéfique aux fans, aux concurrents engagés et au promoteur. C’est une bonne chose que de voir l’écosystème du FIA WEC grandir de manière contrôlée et se développer par l’ajout de courses situées en dehors de l’Europe.« 

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais