lundi, mars 4, 2024
spot_img

Le R4 relevé à l’occasion de ce Tour Auto, Bellus au départ…

Les néophytes se demanderont évidemment qu’est ce qu’encore ce R4. Il s’agit là d’une classe de cylindrée ouvert aux grosses 4 roues motrices aux moteurs turbocompressés type Subaru et Mitsubishi bénéficiant de boite à commande séquentielle et au châssis affiné. Une évolution des anciennes N4 à la réglementation très restrictive permettant ainsi un niveau de performance accru et servant de point de liaison entre les anciennes catégories et le groupe R plus récent.

Nous avons déjà évoqué dans nos colonnes l’engagement au Tour Auto de Johny Picard et son Impreza Subaru engagée justement en R4. Egalemet en R4 depuis le début de saison, Guillaume Sery a donc fait l’acquisition de la Mitsubishi Lancer R4 ex-David Ollivier et commence à prendre ses marques. En complément de ces deux là, Patrick Bellus refait son apparition à l’occasion de ce Tour sur la Mitsubishi Lancer ex-Jonathan Laup comme nous l’annoncions en début de saison. Ce sera la première fois en 4RM pour Patrick. « Franchement c’est un plaisir immense, » souriait le pilote. « On a pu faire quelques tours sur la piste des orangers il y a une dizaine de jours et je me suis senti immédiatement à l’aise. C’est une vraie R4 avec évidemment la boite séquentielle, un bon moteur neuf, le diff arrière débrayable et des amortisseurs révisés et refaits. » énumérait Patrick.

Pour cette épreuve il sera navigué par Laurent Robert. « La prise en mains sur la piste s’est vraiment bien passée, la voiture est saine et j’ai pu rapidement déclencher la glisse des quatre roues et sentr parfaitement le train arrière. Je dirais que la prise en mains a été plus facile qu’avec une Saxo N2. Le train avant ne m’a jamais surpris et la voiture enroule gentiment. Quand l’avant est passé, le train arrière aide à tourner et je n’ai jamais été surpris dans le mauvais sens. »

Particulièrement enjoué, c’est un pilote partageur voire même bavard qui ne cessait de prouver son entrain avec qui nous avons échangé. « J’ai vraiment hâte d’être au départ. Je serais évidemment au shakedown à Maniron mais je me projette déjà sur 3 bancs avec cette quatre roues. Ca va être du pur bonheur. Montée Panon pareil! L’opération s’est monté assez vite et ce devrait être un one shot. L’objectif principal est bien évidemment d’être à l’arrivée et montrer la voiture et si on peut se tirer la bourre de temps en temps avec Johny en claquant un temps ou deux, ce sera du bonus.« 

A priori cette opération sera un one shot mais Patrick envisage déjà une poursuite au moins à la Ronde de l’Est avec cette voiture. « Même si ce sera la première fois pour moi avec une quatre roues, j’ai hâte d’avaler des kilomètres. Je ne sais pas si c’est une top R4 car je n’en ai jamais piloté avant mais celle-ci m’a bluffé. Jonathan Laup a vraiment mis ce qu’il faut avant de la vendre. Je sais que je serais vite, de là à savoir si je saurais aller très vite, c’est le chrono qui le dira. En tous cas je plaisir est là!« 

Plus que quelques jours à attendre pour le tandem Bellus/Robert pour profiter à plein de cette full R4.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais