lundi, mars 4, 2024
spot_img

Le VMRS après les Moderne…

Alors que l’an passé à la Réunion, le VMRS (Véhicules Moderne de régularité Sportive) s’élançaient AVANT les voiture du Rallye dit Moderne, la FFSA s’est désormais clairement et nettement positionnée. Selon les nouvelles directives, le VMRS doit s’élancer APRES le rallye Moderne.

En tous cas, le prochain Comité Directeur de la FFSA nommera une nouvelle commission dédiée au VHC et VHRS qui chapeaute également le VMRS. Cette commission aura pour rôle de se pencher notamment sur cet ordre de départ. Les discussions sont très partagées en la matière. Il y a selon nombre d’organisateurs et pratiquants de multiples avantages à lancer le VMRS avant. Ces véhicules sont très très rarement impliqués dans des sorties de route (notamment VMRS) et très peu empreints de soucis mécaniques. Leur passage permet de mettre en ultime tension les dispositifs de sécurité en direction des spectateurs, permettait de remonter des infos météo de première bourre et participent à faire une trace propre pour les premières modernes.

A contrario, d’autres sont idéologiquement opposé à ce principe et veulent voir le moderne s’élancer AVANT. L’idée est évidemment d’éviter tout retard éventuel pour le moderne et proposer une route vierge aux cadors de la discipline. Le diffuseur du Rallye en Championnat de France tenant sous ses ordres ses propres volontés liées à ses contraintes de programmation, Canal + impose aujourd’hui son rythme voire l’organisation des rallyes semble t’il. Dont acte même si in fine seul le Championnat de France est concerné par ces contraintes. Dès lors, pourquoi imposer à l’immense majorité des rallyes un carcan étriqué ne correspondant pas forcément au monde amateur.

Il faut reconnaitre également que nombre d’observateurs, voire pratiquants considèrent les rallyes de doublure avec une certaine condescendance. Certains pratiquants de ces rallyes de doublure ont d’ailleurs parfois le très désagréable sentiment d’être perçus comme des vaches à lait…

VAVT régul 1000KM22 credit Gorun974

A la Réunion également la mesure fait débat. Gardez juste à l’esprit qu’aujourd’hui le VMRS représente plus de 10% de nos plateaux qui organisent du VMRS et que ces équipages payent exactement le même prix d’engagement que le moderne. Le VMRS est en soi une discipline en plein essor à la Réunion, puisque en pleine expansion. De nouveaux équipages sont d’ailleurs attendus cette saison.

En tout état de cause, le CD de la FFSA du 1er Mars devrait apporter ses premières pistes de réflexion et d’ici le kick off de notre championnat réunionnais (20/21 Mai) les paradigmes auront peut-être évolué.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais