samedi, mars 2, 2024
spot_img

L’Hydrogène comme avenir de la compétition automobile? Extrem E précurseur…

Celà fait un moment que les regards se tournent vers l’hydrogène comme énergie alternative. L’hybridation est bien présente dans les séries majeures (Formula 1, WRC et MotoGP) avec des fortunes diverses. Autant les monoplaces ont parfaitement adopté ce mode de propulsion avec un business plan désormais éprouvé, le WRC souffre (et de plus en plus) depuis l’introduction des Rally1 sensées permettre l’intérêt et l’arrivée de nouveaux constructeurs.

Las, le modèle économique est par trop dispendieux et même si le retrait de M-Sport (représentant Ford en WRC) est un véritable marronnier évoqué chaque saison, il semble bien que cette fois l’avenir du WRC devra passer par le retrait de M-Sport et ce dès début 2024.

Toyota met u point d’honneur à être présent dans chaque discipline des sports mécaniques (malgré son absence actuelle de la F1) et Hyundaï n’a jamais caché son intérêt pour son entrée dans des séries majeures tel le WEC (Championnat du Monde d’Endurance). Dès lors l’avenir de la discipline rallye au plus haut niveau semble bien sombre. Certes un Championnat du Monde s’est déjà reposé sur deux seuls constructeurs par le passé, mais compte tenu du mode de consommation actuel des spectateurs et webstateurs, le format Rallye semble éprouver les plus grandes difficultés à adapter son modèle de production aux contraintes de consommation digitale. Trop long, sans lutte visuelle possible en temps réel, le WRC doit impérativement se réinventer d’urgence pour garder un pied dans les sports majeurs et professionnels bénéficiant d’une couverture médiatique correcte.

Alejandro Agag (initiateur de la Formula E et de l’extrem E) s’était distingué par des formules 100% électriques et s’attaque désormais à la combustion par hydrogène pour motoriser ses bolides off road.

L’Extrem E devient ainsi la première série majeure offroad à miser sur l’utilisation de cette technologie hydrogène. Avec les premiers tours de roue programmés dès l’an prochain 2024 avec l’évolution des Odyssey, l’Extreme H devrait inaugurer sa saison 1 en 2025. Complémentairement l’Extrem E actuel est une série estampillée FIA et devrait se transformer en Championnat du Monde FIA dès 2024. Parrallèlement l’Extreme H aspire à devenir part entière de ce Championnat du Monde dès 2026 si les critères sont remplis.

Pour être complet et exhaustif, de nombreux acteurs travaillent également fermement sur l’introduction de motorisations Hydrogène. Ainsi ACO développe le projet en Endurance et Toyota poursuit le développement de sa Corolla de course au Japon avec une variante qui est l’utilisation d’hydrogène liquide au lieu de gaz pressurisé.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais