mardi, juin 18, 2024
spot_img

L’ogre…

Max Verstappen ne laisse même plus de miettes à ses adversaires dans le cadre du Championnat 2023 de Formule 1. Après avoir assommé le paddock lors de la course sprint de Samedi (victoire avec plus de quatre secondes d’avance en 24 tours), le néerlandais s’impose de nouveau dans la course principale dominicale.

Fait de course relativement rare: le pilote monégasque Charles Leclerc plantait sa Ferrari N°16 dans les barrières entre le T6 et le T7 en raison visiblement d’un soucis mécanique lors du tour de formation (direction assistée et groupe motopropulseur).

Auteur de la pole, Verstappen soignait son départ en prenant plusieurs longueurs d’avance dans la première ligne droite avant le gauche plongeant. Dans le même temps, Albon entrait en contact avec Hulkenberg à l’impulsion et emmenait dans sa dérive Magnussen. La direction de course agitait d’abord le jaune puis le rouge dans la foulée en raison des nombreux débris en bout de ligne droite des stands.

Nouveau départ et Verstappen s’envolait en tête alors que Norris et Hamilton s’affrontaient pour le gain de la P2 dès le premier virage au profit de Norris. Alonso en profitait pour taxer Hamilton en prenant la dernière marche du podium provisoire. A l’activation du DRS, Norris tentait le coup sur le hollandais qui résistait au prix d’un freinage tardif mettant en exergue ses facultés de défenseur en plus de sa réputation non usurpée d’attaquant hors pair. Au quart de la course, Perez utilisait son DRS en exploitant parfaitement son delta de vitesse aux dépends d’Hamilton pour le gain de la P4. 5 tours plus loin, c’était au tour d’Hamilton de reprendre la P4 devant Perez finalement peu agressif en défense avant que le mexicain ne réponde dans la droite suivante en reprenant cette place de P4. Ces deux là, est-il besoin de le rappeler se battent pour le titre honorifique de dauphin du monstrueux Max Verstappen.

A mi course, Sainz dépassait Russel en claire diffcultés à Sao Paulo et se retrouvait à portée de fusil (ou plus exactement de DRS) d’Hamilton au volant d’une Mercedes peu performante en raison notamment d’une stratégie pneumatique de changement précoce (10 tours plus tôt que la scuderia). aux deux tiers de la course, Gasly jetait son Alpine à l’assaut des Mercedes et passait Russel avant de reveir au contact d’Hamilton pour le déposer grâce à son différentiel de vitesse aidé par le DRS.

En fin de course à une dizaine de tours du drapeau à damier, Perez ramenait sa RedBull au contact d’Alonso pour la bataille en vue de la P3. Dans l’avant dernier tour, le mexicain passait Alonso en bout de ligne droite dans le premier gauche en tenant la position plus d’un tour mais dans l’ultime boucle, Alonso construisait patiemment sa dernière attaque en bout de ligne droite avant de soigner sa trajectoire. Finalement le taureau des Asturies reprenait sa place podium dans la ligne droite opposée.

Au terme des 71 tours, Max Verstappen signait sa 17e victoire de la saison (record, série en cours) plus de 8 secondes devant la Mc Laren de Norris. Au drapeau en milieu de ligne droite, Perez activait le DRS pour l’ultime poussée mais l’Aston Martin conservait la P3 pour 5 centièmes d’avance. Rien ! La photo finish laisse à peine entrevoir la silhouette de l’Aston qui termine un poil devant la RedBull au premier plan.

1Max VerstappenRed Bull Racing Honda RBPT1:56:48.894
2Lando NorrisMcLaren Mercedes+8.277s
3Fernando AlonsoAston Martin Aramco Mercedes+34.155s
4Sergio PerezRed Bull Racing Honda RBPT+34.208s
5Lance StrollAston Martin Aramco Mercedes+40.845s
6Carlos SainzFerrari+50.188s
7Pierre GaslyAlpine Renault+56.093s
8Lewis HamiltonMercedes+62.859s
9Yuki TsunodaAlphaTauri Honda RBPT+69.880s
10Esteban OconAlpine Renault+1 lap
Classement final GP du Brésil (Sao Paulo)

Le prochain rendez-vous, particulièrement attendu par le circus de la Formula1 se déroulera en nocturne sur le nouveau tracé éphémère de Las Vegas dans deux semaines (16/18 Novembre). Avec un parcours urbain et en l’absence du moindre data sur ce nouveau tracé, cette course sera avant tout une confrontation d’équipe qui mettra en évidence la réactivité et l’adaptation des teams et notamment de leurs ingénieurs. Pour l’heure, les championnats sont évidemment pliés en ce qui concerne les titres alors qu’il ne reste que deux courses pour l’exercice 2023. Il reste néanmoins les luttes de seconde plan comme celle de dauphi mais également entre pilotes d’un même team pour préparer au mieux le leadership d’untel ou untel dans sa propre écurie.

1Max VerstappenNEDRed Bull Racing Honda RBPT524
2Sergio PerezMEXRed Bull Racing Honda RBPT258
3Lewis HamiltonGBRMercedes226
4Fernando AlonsoESPAston Martin Aramco Mercedes198
5Lando NorrisGBRMcLaren Mercedes195
6Carlos SainzESPFerrari192
7Charles LeclercMONFerrari170
8George RussellGBRMercedes156
9Oscar PiastriAUSMcLaren Mercedes87
10Lance StrollCANAston Martin Aramco Mercedes63
Classement provisoire Pilotes F1 après GP Brésil.

Certes les enjeux sont terminés en ce qui concerne les titres mais ces deux dernières courses (Las Vegas et Abu Dhabi) restent très ouvertes pour le classement des équipes avec en ligne de mire l’attribution des budgets 2024 en fonction des positions finales. On parle ici de millions de dollars en jeu et la bataille aura donc lieu jusqu’à son terme pour ce que l’on ne peut que qualifier d’outsiders.

1Red Bull Racing Honda RBPT782
2Mercedes382
3Ferrari362
4McLaren Mercedes282
5Aston Martin Aramco Mercedes261
6Alpine Renault108
7Williams Mercedes28
8AlphaTauri Honda RBPT21
9Alfa Romeo Ferrari16
10Haas Ferrari12
Classement provisoire Teams après GP Brésil 2023.
Article précédent
Article suivant
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais