lundi, mars 4, 2024
spot_img

Loïc Grondin en route en métropole…

Quelle bonne nouvelle ! Je serais même tenté d’écrire quelle double bonne nouvelle. Nous avions évoqué il y a plusieurs semaines le choix de Loïc Grondin (Hyundaï i20 Rally2) d’opter pour une partie de saison 2023 en métropole. La Hyundaï i20 était partie durant l’intersaison pour une cure en métropole durant laquelle nombre d’interventions avaient été décidées. Avec la nécessité d’effectuer plusieurs interventions dont certaines lourdes afin de viabiliser et surtout remettre la coréenne en parfait état de fonctionnement, Loïc avait fait le choix de profiter de la présence hexagonale de sa monture pour piger sur les spéciales métropolitaines.

Son programme de validation, mise au point et développement démarre incessamment. Sa première course se déroulera d’ailleurs avant la reprise du Championnat réunionnais. C’est à l’occasion du 1er Rallye National de Corbières que Loïc roulera sa première épreuve en métropole à l’occasion du premier rallye national de Corbières organisé par l’ASA éponyme. Bonne nouvelle donc! Double bonne nouvelle puisqu’il sera navigué pour l’occasion par Kevin De Berge, lourdement blessé en Septembre qui a bien récupéré physiquement (et sa licence au passage auprès de la FFSA). Kev’ est en pleine forme grâce notamment au travail conjoint avec son kinésithérapeute (recommandé par Nazim Bangui).

Kev’ est un navigateur expérimenté qui roule depuis plusieurs années et il effectuera donc sa rentrée avant son désormais ancien pilote. Le Rallye National de Corbières se déroulera les 7,8 et 9 Avil prochains et propose 2 étapes (Samedi et Dimanche). Autour du parc d’assistance dans la commune de Gaujac, le Rallye de Corbières se déroule à l’Ouest de Narbonne.

Loïc se réjouit d’avance: »En fin de saison dernière j’ai vraiment traversé une période de doute importante. On ne parvenait pas à mettre la voiture d’équerre et impossible de définir des réglages cohérents. » Durant la trêve, la coréenne est donc partie en métropole pour un check complet et les explications sont tombées rapidement: »La voiture a été totalement mise à nue. Le faisceau était oxydé ce qui explique que c’était un coup à l’avant puis parfois à l’arrière qu’on rencontrait des soucis de capteurs. Concernant les réglages châssis, elle avait des ressorts pour la terre (sic!). J’en ai également profité pour faire réviser les amortisseurs dont l’un était HS. PKM m’a donc livré des amortisseurs comme neufs. » en ce qui concerne le moteur à proprement parlé, pas de révision en vue: « J’ai un moteur evo3 depuis les 1000 mais malheureusement on n’a jamais été en mesure d’exploiter son potentiel. J’ai donc hâte de prendre le départ de ce rallye. Ce sera comme si j’avais une voiture neuve en somme. Je peux dire qu’en toute logique je serais au volant d’une bonne Rally2 pour a première fois.« 

Loïc est loi de disposer d’une grande expérience dans l’hexagone. « Je n’y ai roulé qu’une fois et c’était en 2014 lors de la Finale à La Rochelle. Je roulais pour la première fois avec une boite séquentielle sur de nouvelles routes dans une nouvelle voiture. Tout était nouveau et j’étais un tout jeune pilote.« 

Quelque chose changera radicalement pour Loïc cette fois, ce sera bien une voix masculine qui lui dictera les notes au lieu de sa charmante moitié habituelle. « C’est sûr que ça va me changer! » souriait le pilote. « Mais Kevin a bien plus d’expérience que moi en métropole et il connait les grosses voitures. Ce sera un one shot pour pallier à l’indisponibilité d’Anne Laure et quand je l’ai sollicité il a accepté. Honnêtement je suis super content qu’il soit à mes côtés pour cette épreuve.« 

Kevin De Berge de retour aux affaires mais sur une Hyundaï cette fois…

Le 1er Rallye National de Corbières développe 97km de spéciales. Chaque journée est constituée d’une boucle de deux spéciales à parcourir deux fois.

Samedi 8 avril 2023 (37 kms de chrono)
ES 1/3 : Tournissan-Talairan : longueur 4.10 kms
ES 2/4 : Jonquières 
– Pilote – Montplaisir : longueur 14.40 kms

Dimanche 9 avril 2023 (60 kms de chrono)
ES 5 /7 : Albas – Palairac : longueur 18 kms
ES 6 /8 : Vignevieille-Saint Pierre des Champs : longueur 12 kms

Interrogé quant à ses objectifs, Loïc avait un discours pour le moins humble: « Pour nous le résultat n’est pas l’objectif sur cette épreuve. Il s’agira pour nous de valider le nouveau montage et trouver des solutions de réglages adaptées à mon pilotage. Je ne connais ni les routes ni les concurrents mais si on parvient à rouler safety en améliorant nos chronos à chaque passage ce sera mission accomplie. Evidemment je suis un compétiteur mais vraiment l’objectif est avant tout de reprendre du plaisir et définir une gamme de réglages qui me convienne.« 

Pour être tout à fait complet, il convient de signaler que le choix de rouler en métropole est également un choix budgétaire. « Durant cette phase de réglages et de définition des set up de base et de découverte des réelles capacités de la voiture, ça revient beaucoup moins cher de prendre un billet d’avion pour partir rouler en métropole que de déplacer une lourde structure technique à chaque fois à la Réunion avec les contraintes d’approvisionnement en pièces. Là cça devrait être plus rapide plus efficace et moins cher…« 

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais