mardi, juin 18, 2024
spot_img

Malik Unia de retour…

C’est un Malik revigoré à plein qui reviet à la course à l’occasion du Rallye Régional de Saint Leu organisé par l’ASAPromo. Toujours à bord d’une BMW, Malik sera comme de coutume désormais navigué par son fiston Danyal.

La BMW 38i engagée en F2000 14 sera flanquée du numéro 6 sur les portières à l’occasion de la deuxième course de la saison et la rentrée de Malik. « Nous avions malheureusement dû nous contenter d’être spectateurs lors du Rallye du Sud Sauvage« , expliquait le Champion. « Suite au bris de moteur de notre voiture au Rallye de Saint Joseph l’an passé, on a dû remonter complétement un tout nouveau moteur. Le châssis es inchangé mais le moteur a bénéficié d’un nouveau traitement. » Toujours aussi passionné de sport automobile, Malik aligne une voiture aux spécifications différentes de la version 2022. « On a cherché à optimiser tout ce qui pouvait l’être afin de récupérer de la puissance et surtout du couple. L’ancienne version manquait de vivacité et au-delà du simple remplacement des pièces, on dispose désormais d’un nouveau bloc, de nouveaux pistons. » détaillait le pilote/instructeur/préparateur/professeur.

Pour parfaire l’affinage du nouveau bloc, Malik a pu compter sur l’expérimenté Marc Praschl pour parfaire le coeur de la teutonne. « Marc est un ami et possède une expérience inégalable. Tout a été affiné jusqu’au bout de la précision. En complément Hugues Delage est toujours prompt à répondre à mes sollicitations et partager son expérience. Il connait bien cette voiture et c’est la première à avoir été poussée c’est un peu la 001. » s’amusait l’ancien athlète.

« Les 15 derniers jours notamment ont été bien remplis. On a dû stabiliser tous les détails et usiner chaque pièce pour tirer le meilleur du potentiel de ce bloc. On est vraiment aller dans la précision de l’usinage et il y avait beaucoup de choses à corriger et adapter. Il me reste quelques petites choses à remonter et le moteur devrait démarrer ce soir même. » se réjouissait le pilote.

Toujours fighter, Malik assumait: « notre absence du premier rallye ne remet pas en cause notre volonté de nous battre pour le F2000 (et plus si affinités? NDLR) et ce rallye servira de validation de l’architecture que nous avons défini avant le Tour Auto.« 

Ben que le parcours soit beaucoup plus lent et technique que les épreuves locales habituelles, la qualité et la précision de pilotage du très expérimenté Malik devraient lui permettre de tirer son épingle du jeu. « C’est vrai qu’une propulsion n’est pas toujours au mieux dans le lent mais disposer d’une propulsion est un plus par rapport aux quatre roues motrices qui ont parfois du mal à tourner s’il n’y a pas assez de vitesse. La BMW devrait pivoter plus facilement…« 

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais