samedi, avril 20, 2024
spot_img

Minerva Oil, une Academy novatrice…

Le team Minerva vient tout juste d’être auréolé à l’occasion de la Finale de Coupe des France des Rallyes avec un doublé signé à l’occasion du regroupement des meilleurs amateurs français. Thomas Chauffray/Anthony Hamard (Skoda Fabia Rally2) s’imposent devant Jérémy Ancian/Michel Di Lullo (Volkswagen Polo Gti Rally2) également aux couleurs du fournisseur d’huile.

L’actualité est ce que l’on pourrait qualifier de chaude pour le fournisseur. En partenariat avec PH Sport, un nouveau type de challenge est mis en place dès cette saison 2023. Initialement, deux équipages étaient programmés pour intégrer la nouvelle Académy Minerva Oil by Gbi. Les deux pilotes sélectionnés sont à date Tobias Laurence et Valentin Ascenzi. Devant l’afflux de demandes d’intégration à cette formule, deux places supplémentaires sont proposées.

Essais de la CLIO 5, le 17 septembre 2019 ˆ Mazamet, France – Photo Thomas Fenetre / DPPI

Interrogé quant au mode de sélection de cette nouvelle formule, Bernard Piallat (PH Sport) nous en dit plus: « Les pilotes souhaitant intégrer cette académie nous ont transmis un dossier. La sélection est réservée aux pilotes avec très peu d’expérience et au palmarès vierge. Certes nombre d’entre eux possèdent évidemment une expérience de la compétition mais Tobias (Laurence NDLR) a essentiellement roulé en régional par exemple. Valentin quant à lui n’a démarré la compétition qu’en 2020 et seule la saison passée l’aura vu participer à un challenge complet chez Renault. » Sur quels véhicules et dans quelles conditions évolueront les pilotes sélectionnés? « Nous avons choisit une formule monotype le Trophée Renault Clio Rally5 pour cette saison. Nos équipages disputeront les 5 manches 100% asphalte prévues dans ce trophée. Il s’agit en fait d’une opération de détection qui ne repose pas uniquement sur un bilan comptable. Minerva Oil prend en charge 30% du budget pour chacun des sélectionnés, ce qui est financièrement particulièrement attractif. Il n’y a pas de dotation formelle en fin de saison, il s’agit avant tout de mettre le pied à l’étrier à plusieurs pilotes afin de leur permettre de franchir une étape. Ainsi, en fin de saison 2023, Minerva Oil poursuivra son aide et son soutien aux plus méritants et ne s’interdit rien. Si d’aventure un pilote se mettait particulièrement en évidence, le team l’accompagnerait pour un projet plus ambitieux. Ainsi, si un profil le permettait, rien ne nous empêcherait de le verser directement en Rally2 sans avoir à passer par les catégories intermédiaires. C’est vraiment open en fonction du profil des pilotes et de leurs performances. »

Essais de la CLIO 5, le 17 septembre 2019 à Mazamet, France – Photo Thomas Fenetre / DPPI

Il faut dire que Bernard connait bien les différentes formules de promotion pour avoir fait évoluer nombre de concurrents au fil des ans à travers sa structure PH Sport. Il avait en outre fait évoluer Sébastien Loeb pour le compte de Citroën Sport en WRC Super1600 en 2001. L’expérience de Bernard est évidemment précieuse et c’est bien sa structure qui entourera les pilotes de l’Academy. « L’intérêt du trophée Renault Clio Rally5 est qu’il s’agit de voitures dernière génération avec un budget relativement contraint en regard des performances. Bien évidemment les primes offertes par Renault Sport aux lauréats de chaque manche éventuellement gagnées par les pilotes de l’Academy resteront leur propriété. Le but de premier est de pouvoir mesurer leur niveau, leur progression et leur adaptation à des objectifs tout en leur permettant de rouler à moindre frais. » Autre avantage offert par le trophée Clio Rally5: plus de 130 équipages entre les trophées terre et asphalte en 2022.

Il reste donc deux places disponibles au sein de l’Academy. Or, Bernard connait bien un de nos pilotes réunionnais pour l’avoir accompagné en début de saison 2022. Il s’agit de Nazim Bangui. Quand est il de son éligibilité? « Nazim rentre parfaitement dans le cadre de nos sélections. Nous étudions évidemment son dossier. Il a certes pas mal d’expérience pour un pilote de son âge mais n’a quasiment pas roulé au niveau national. Prometteur, il fait clairement partie des potentiels pour les deux places restant en lice. » De fait, dans les semaines qui viennent, si la candidature de Nazim était retenue, il pourrait bien switcher de Peugeot à Renault au volant d’une Clio Rally5 dans le cadre du trophée 2023. Après sa réussite au concours d’infirmier, Nazim retournerait donc dans une académie.

Essais de la CLIO 5, le 17 septembre 2019 à Mazamet, France – Photo Thomas Fenetre / DPPI

Notez qu’au sein de la formule du constructeur au losange, une augmentation des primes de 10% est mise en place

Trophée asphalte 2023 (Renault Clio Rally5)
16-18 Mars 2023Rallye Le Touquet – Pas de Calais
18-20 Mai 2023Rallye Antibes Côte d’Azur
6-8 Juillet 2023Rallye Aveyron Rouergue Occitanie
7-9 Septembre 2023Rallye Mont-Blanc Morzine
29 Septembre-1er Octobre 2023Rallye Cœur de France
Calendrier prévisionnel Trophée asphalte Renault Clio
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais