mardi, mai 28, 2024
spot_img

Money time…

Après deux semaines de « repos », les riders du MotoGP reprennent le guidon et la piste ce week end pour la dernière ligne droite du calendrier 2023. Ce sont trois meetings qui vont se succéder avec la contrainte de récupérer du jet lag au plus vite.

En effet, les pilotes auront dû se reposer au mieux pour affronter une série de trois courses sans doute parmi les plus exigeantes de la saison. Après 17 meetings et donc 34 courses (Sprint + principale), les pilotes démarrent l’ultime série en Malaisie avant le Qatar puis Valencia en finale. Le décalage horaire entre chacune de ces manches sera l’un des paramètres à prendre en compte pour permettre aux pilotes de se reposer avant chaque meeting.

La Malaisie est traditionnellement une manche incertaine en raison des contraintes et variations météorologiques fréquentes et très rapides. Sepang est un tracé complexe à aborder en moto qui a accueilli le MotoGP pour la première fois en 1999. Constitué de 15 virages (10 à droite et 5 à gauche) la gestion des pneumatiques y est une des contraintes avec l’obligation de devoir composer avec un flanc gauche toujours difficile à entretenir en température et un flanc droit en contrainte quasi permanente. Sepang se caractérise également par ses deux lignes droites jouxtant la pit lane dont la plus longue de 920m. Sepang est très exigeant pour les mécaniques mais privilégie clairement la puissance pure et la motricité.

La course en tête du Championnat est clairement incertaine avec un Jorge Martin au mieux de sa forme alors que le toujours leader du Championnat Pecco Bagnaia ne peut plus se « contenter » de scorer derrière son dauphin avec seulement 13 points d’avance. En cette fin de saison, le Martinator marque systématiquement de gros points en Sprint alors que le Champion en titre Bagnaia semble avoir du mal à se faire à ce type de course. Pecco semble jouer davantage la prudence avec la hantise de commettre la boulette contrairement à Jorge qui lui, donne tout. L’état d’esprit de ces deux hommes semble opposé, reste à voir dans quel mood ils aborderont l’ultime triple header.

Disposant de magnifiques infrastructures, Sepang reste un must de la lointaine Europe (7h de décalage horaire) et un lieu de villégiature traditionnel pour les amateurs de MotoGP réunionnais. Kuala Lumpur est présentée comme une partie d’Europe en Asie tant le mix entre les cultures y est présent et assumé.

IntituléDuréeLocalEuropeRéunionAntillesVietnam
Vendredi 10 Novembre
MotoGP FP145′10h4503h4506h4522h45(J-1)09h45
MotoGP Essais60′15h0008h0011h0003h0014h00
Samedi 11 Novembre
MotoGP FP230′10h1003h1006h1022h10(J-1)09h10
MotoGP Q115′10h5003h5006h5022h50(J-1)09h50
MotoGP Q215′11h1504h1507h1523h15(J-1)10h15
Moto GP Sprint race10 tours15h0008h0011h0003h0014h00
Dimanche 12 Novembre
MotoGP Warm up10′10h4003h4006h4022h40(J-1)09h40
MotoGP Course20 tours15h0008h0011h0003h0014h00
Programme MotoGP Sepang 2023
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais