lundi, mars 4, 2024
spot_img

Monstrueux Jett Lawrence, la perfection existe !

Jett Lawrence termine une saison parfaite en championnat de motocross professionnel US AMA motocross. La pépite australienne a semblé inarrêtable toute l’année. Après un titre en SX, ces lauriers en MX, reste à conclure la saison 2023 par la gloire absolue en SMX. Son frère Hunter conclue la story familiale par son premier titre en 250cc.

En tête d’affiche de la 11e et dernière manche de l’été, Jett Lawrence (Honda) a remporté ses 21e et 22e victoires de l’année en motocross pour mettre la touche finale à l’une des campagnes de championnat les plus mémorables dont ce sport n’a jamais été témoin. Dans la catégorie 250, Hunter Lawrence (Honda) a complété son propre parcours au championnat pour couronner un exploit historique pour le duo australien en tant que tout premier frère à remporter chaque titre respectif. Pour couronner le tout, Honda est devenu le premier constructeur à remporter chaque championnat en une seule saison après avoir balayé le triplé de titres à gagner en Supercross plus tôt cette année.

Course 1 Jett Lawrence de bout en bout

L’avant-dernière course de la saison pour la Classe 450 a débuté avec un départ incroyable de Jett Lawrence qui a facilement pris le Holeshot devant Aaron Plessinger (KTM) et Chase Sexton (Honda). Un rythme torride dans les premiers tours a permis à Lawrence de prendre une avance de 1,7 seconde tandis que Sexton a réussi à passer Plessinger pour la deuxième place.

Le duo Honda était dans une classe à part et s’est facilement distancé du reste du peloton. Ils ont échangé des tours rapides, et chacun a profité de meilleures sections de la piste, créant un peu d’effet yo-yo avec l’écart. Sexton a pu se rapprocher à un peu plus d’une seconde, mais Lawrence a réagi et a accéléré le rythme de manière significative pour terminer 4,4 secondes devant son coéquipier. Derrière eux, Jason Anderson (Kawasaki) s’est arraché à partir d’une cinquième place de départ terminer sur le podium.
De retour devant, Lawrence a ajouté à son avance sur la seconde moitié de la course et s’est rapidement retrouvé avec plus de neuf secondes d’avance sur Sexton alors que le temps s’écoulait sur le chronomètre. Alors que les leaders se sont retrouvés bien en avance sur le reste du peloton, la bataille pour la troisième place a persisté alors que le français Dylan Ferrandis (Yamaha) était sur une charge torride pour le podium. Le Français a commencé neuvième et a été impressionnant dans sa progression avant, qui a culminé avec une passe sur Anderson pour la troisième place dans les 10 dernières minutes.

Course2, une saison tout simplement parfaite

Tous les acteurs se sont élancés devant pour la dernière course de la saison et Ferrandis prenait le Holeshot devant Lawrence, Sexton et Plessinger. Juste quelques virages plus loin, Ferrandis partait à la faute tour seul dans un gauche rapide laissant ainsi le leadership à l’inévitable Lawrence devant Sexton et Plessinger.

Lawrence lâchait alors les chevaux sur les premiers tours pour établir une avance de 1,5 seconde sur Sexton alors que le reste du peloton s’est installé dans le rythme de la course. Au fur et à mesure que les tours passaient, la marge de Lawrence augmentait, petit à petit, et passait bientôt à plus de quatre secondes à l’approche de la mi-course.
Alors que les 10 dernières minutes de la saison approchaient, Sexton s’était éloigné pour gagner environ une seconde sur Lawrence et était le pilote le plus rapide sur la piste à ce point de la course. L’écart entre les coéquipiers a continué de rétrécir et a rapidement chuté à moins de trois secondes, partiellement impacté par les leaders naviguant dans le trafic des attardés. Alors que les cinq dernières minutes approchaient, l’écart n’était que de 1,4 seconde, mais comme il l’a fait pendant une grande partie de l’année, Lawrence a pu reprendre le rythme et partir seul devant. A deux tours de la fin, l’écart était repassé à 3s4 à l’avantage de Lawrence devant son coéquipier.
Lawrence a cherché à gérer la tête dans le dernier tour alors que Sexton a tout donné et a commencé à gagner du terrain. Cependant, il était trop tard pour Sexton et Lawrence a complété la saison parfaite avec la victoire. La marge finale de la victoire était de 1,7 secondes. Plessinger a terminé loin derrière.

PosPiloteCourse1 – Course2
1 Jett Lawrence1 – 1
2 Chase Sexton2 – 2
3 Aaron Plessinger5 – 3
4 Jason Anderson4 – 4
5 Adam Cianciarulo6 – 6
6 Garrett Marchbanks7 – 8
7 Justin Barcia11 – 5
8 Dylan Wright8 – 9
9 Phil Nicoletti12 – 7
10 Harri Kullas9 – 12
Classement MX Crawfordville Indiana

On a trop tendance à oublier le statut de rookie du surdoué Jett Lawrence qui disputait la série AMAMX pour la première fois en catégorie reine. Le cadet des frères australiens propose un style si fluide et efficace que le MX ressemble à un jeu vidéo… Il devient seulement le troisième pilote en 52 saisons à être invaincu, rejoignant Ricky Carmichael, qui a compilé deux saisons parfaites, et James Stewart. Les 11 victoires en carrière de Lawrence le placent déjà à égalité au 15e rang après une seule saison de compétition.

La marge finale de Lawrence au classement de la Classe 450 est de 151 points sur Ferrandis, tandis que Plessinger a obtenu son meilleur classement de championnat en carrière en MX450 en troisième position.

PosPiloteTotal
1 Jett Lawrence550
2 Dylan Ferrandis399
3 Aaron Plessinger386
4 Chase Sexton338
5 Adam Cianciarulo328
6 Garrett Marchbanks255
7 Ty Masterpool242
8 Fredrik Noren219
9 Jason Anderson207
10 Grant Harlan176
Classement 2023 AMAMX 450

La saison régulière US de motocross est donc terminée et les riders ont désormais rendez-vous avec la nouvelle série ultime SMX (Supermotocross) d’ici la fin de l’année. Les meilleurs des disciplines SX et MX se retrouveront donc pour en débattre sur ce tout nouveau championnat spécifique de Supermotocross qui sythétise les contraintes de chaque discipline.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais