vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Moult Rally3 prévues en 2024, Ford dans la danse?

Nous évoquions récemment la multitude de projets de Renault Clio Rally3 programmées pour l’an prochain à la Réunion. Avec pas moins de 2 confirmées et deux supplémentaires en instance, cette catégorie de « peties » 4 roues motrices pourrait ben s’enrichir encore.

Il n’y a pas que des Renault dans cette classe de cylindrée! EN effet, la première née est bien la Ford Fiesta Rally3 conçue, fabriquée et livrée par M-Sport Pologne. En début de saison, suite à l’arrivée du constructeur français sur ce terrain de jeux jusque là captif, le département polonais a updaté sa bestiole en confiant son tout premier exemplaire à l’américain Jon Armstrong dans le cadre du Championnat d’Europe ERC. Avec cette petite qui poursuit son développement, il tape maintenant régulièrement aux portes du top10 scratch malgré la présence forte de Rally2. La petite de chez Ford a bénéficié d’une mise à jour de son pack aéro et d’une sérieuse évolution moteur. Au volant de cette bombinette, le jeune américain de 28 ans a amélioré ses chronos d’environ 4 dixièmes au kil par rapport aux chronos de la première génération de Fiesta Rally3.

C’est l’inévitable Marie Ernestine (qui sera bien présente à la RDE23) qui fait décidément feu de tous bois en m’indiquant que des contacts étaient en cours entre un équipage local et un propriétaire de Ford Fiesta Rally3 métropolitain (il en aurait deux exemplaires). Selon Marie Ernestine, il a même été question pendant un moment que cet équipage dispute la Finale de la Coupe de France des Rallyes (mi-Octobre à Ambert en Auvergne) au volant d’une de ces bestioles.

Pour l’heure, l’équipage reste focus sur sa saison locale 2023 d’autant que pour disputer une Finale de Coupe en Rally3, il faut s’y être qualifié en…Rally3 ou monte supérieure. Ce qui n’est pas le cas. Néanmoins, un mode dérogatoire reste possible sous réserve d’acceptation par la FFSA.

Toujours selon cette diablesse (que je tenterais de prendre en photo ce week end lors de la RDE), le propriétaire « préparateur » d’une de ces Ford connaît la Réunion pour y être venu depuis 2019. Marie Ernestine ne m’a pas précisé s’il pourrait s’agir d’une acquisition sèche ou d’une location. A cet effet, il s’agira de s’assurer que ce propriétaire soit vendeur et qu’il tienne son choix jusqu’à la conclusion de ladite vente (ce qui n’a pas toujours été le cas). Le sergent te salue !

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais