mercredi, février 21, 2024
spot_img

Neuville, vainqueur « deux fois »…

Le Rallye de Monte Carlo a présenté un profil finalement peu attendu par les équipes de WRC. Certes, il restait bien quelques plaques de verglas ici ou là qui auront d’ailleurs piégé leur lot de pilotes mais pas de neige et finalement des conditions de route peu conformes aux températures attendues. Les pneus auront énormément souffert lors de cette édition et la gestion de l’usure aura été une des clés du succès.

C’est donc le pilote belge Thierry Neuville qui signe sa deuxième victoire à Monaco (dernier succès Monte Carlo 2020) en détrônant à la régulière le spécialiste de l’étape monégasque Sébastien Ogier. Il s’agit du 20e succès en WRC du belge.

Avec une nouveau mode d’attribution des points, Thierry Neuville est donc le premier leader du championnat avec un score parfait de 30 points. Parfaitement à son aise désormais dans la Hyundaï, Thierry aura tout raflé (leadership le Samedi soir, leader du Dimanche et meilleure temps dans la Power Stage. Notez que le pilote belge qui roule sous les couleurs Hyundaï depuis 2014 est également le meilleur performer de l’étape alpestre avec un total de 8MT.

Néanmoins, c’est le pilote Toyota Elfyn Evans qui était le premier à se mettre en action dès Jeudi soir en signant les deux meilleurs références. Toutefois, le reste du peloton se mettait alors en mode attaque le lendemain sans toutefois parvenir à détrôner le fils du pilote Gwyndaf Evans. Les écarts se resserraient en tête de course avec trois pilotes en moins de 30 secondes après 151,92km soit quasiment la moitié du parcours (324,44km). Derrière Evans, Ogier et Neuville, de nombreux pilotes perdaient tout espoir de se battre devant en partant à la faute dès l’ES3 sur une plaque de glace à l’amorce d’un droite piégeux.

La journée de Samedi allait être particulièrement disputée avec la promesse d’une première attribution de points pour les 10 plus rapides au terme de cette journée. résistant dans la première du jour, Evans était victime de soucis d’ordre mécanique dans l’ES10 et perdait gros alors que Neuville poursuiait sur un rythme fou en se défaisant par la même occasion d’Ogier. Dans la suivante, les Hyndaï faisaient coup double en signant le même chrono au dixième près alors que l’avance du belge s’accentuait encore de quelques unités avant la pause méridienne. A la reprise de la journée, Ogier signait le MT en revenant à une poignée de pas grand chose (2s2) de Neuville toujours déchaîné. Le français récidivait dans la suivante en s’emparant alors des commandes de la course. Toutefois, Neuville s’arrachait dans la dernière du jour en signant un nouveau chrono référence et reprenant le lead, synonyme de 18 poins. Comme vous le savez, Ogier a un programme restreint cette année contrairement à Neuville et placer Ogier devant ses poursuivants réguliers du Championnat est une excellente opération.

PosPiloteChrono
1.logoNeuville Thierry – Wydaeghe Martijn
Hyundai i20 N Rally1
3h09m30s9
2.logoOgier Sébastien – Landais Vincent
Toyota GR Yaris Rally1
+16.1
3.logoEvans Elfyn – Martin Scott
Toyota GR Yaris Rally1
+45.2
4.logoTänak Ott – Järveoja Martin
Hyundai i20 N Rally1
+1:59.8
5.logoFourmaux Adrien – Coria Alexandre
Ford Puma Rally1
+3:36.9
6.logoMikkelsen Andreas – Eriksen T.
Hyundai i20 N Rally1
+5:34.6
7.logoKatsuta Takamoto – Johnston Aaron
Toyota GR Yaris Rally1
+8:28.5
8.
+1
logoRossel Yohan – Dunand Arnaud
Citroën C3 Rally2
+10:29.8
9.
−1
logoLópez Pepe – Vázquez Liste David
Škoda Fabia RS Rally2
+10:33.8
10.logoGryazin Nikolay – Aleksandrov K.
Citroën C3 Rally2
+10:45.2
Classement final MC24

En parfaite osmose au volant de sa Hyundaï, l’étape dominicale voyait un Neuville impérial qui signait tous les temps scratch en engrangeant non seulement les points spécifiques du Dimanche mais également les 5 points de la power stage.

PosPiloteMontureSamediDimanchePowerTotal
1Thierry NeuvilleHyundai Rally1187530
2Sébastien OgierToyota Rally1155424
3Elfyn EvansToyota Rally1136221
4Ott TanakHyundai Rally1104115
5Adrien FourmauxFord Rally18311
6Taka KatsutaToyota Rally14239
7Andreas MikkelsenHyundai Rally166
8Nycolay GryazinCitroën Rally233
9Pepe LopezSkoda Rally222
10Grégoire MunsterFord Rally111
11Yohan RosselCitroën Rally211
Classement provisoire WRC

Meilleurs performers

PosPiloteMontureMTES
1NeuvilleHyundaï i20 Rally193,6,7,9,11,14,15,16,17
2OgierToyota Yaris Rally164,5,8,10,12,13
3EvansToyota Yaris Rally121,2
4Tanak111
Meilleurs chronos Pilotes
PosMarqueMontureMTES
1Hyundaïi20 Rally193,6,7,9,11,14,15,16,17
2ToyotaYaris Rally181,2,4,5,8,10,12,13
3FordPuma Rally10
Meilleurs chronos Constructeurs

La Hyundaï capitalise cette fois largement depuis les apports successifs des cadres arrivés en 2023 dans la structure d’Azelnau. Malgré quelques petits soucis sur la voiture d’Ott Tanak, la voiture sœur de Neuville aura tourné comme une horloge lui permettant de tirer la quintessence de son pilotage. A contrario, il semblerait que sur ce profil atypique monégasque, la Toyota Yaris ne soit plus la reine imbattable qu’elle semblait être ces dernières années. Il faudra juger du retour en grâce de la firme coréenne lors des prochaines confrontations sur des terrains plus variés et différents.

Le prochain rendez-vous WRC verra le retour du double campio en titre Kalle Rovanperra en Suède. Dans l’intervalle, le finlandais reprendra ses automatismes à l’occasion de la classique préparatoire Arctic Rally. La neige de Suède sera un terrain de jeu très différent avec un tracé toujours aussi spectaculaire proposant un parcours ultra rapide sur des pneus « façon bicyclette » ultra performants et offrant un grip tant longitudinal que latéral étonnant pour les néophytes. Le GP sur glace se déroule du 15 au 18 Février.

spot_img

Articles similaires

Derniers articles

fr_FRFrançais