mardi, juillet 23, 2024
spot_img

Passerelles multiples entre l’Indycar et la F1…

Alors que l’Indycar était perçu en Europe comme une sorte de pis aller pour les pilotes de F1 en fin de carrière et/ou en reconversion, l’arrivée de Liberty Media en Formule 1 a largement contribué à bouleverser la donne. L’intérêt des nouvelles se succédant est un flux à double sens.

L’Indycar est une discipline plaisante à suivre qui fait la part belle au pilotage pur au delà de l’image d’Epinal que beaucoup ont (en Europe essentiellement) de la Formule Indy comme course de bourrins! Demandez donc à Romain Grosjean Juan Pablo Montoya ou Fernando Alonso. L’Indy n’est pas une série de seconde zone pour recyclage de pilotes vieillissants. Les français y ont inscrit de belles histoires avec Sébastien Bourdais en éclaireur, puis Simon Pagenaud et maintenant donc Romain Grosjean.

Particularité de l’IndyCar: deux féminines (la colombienne Tatiana Calderon, ancienne pilote d’essais Sauber/Alfa Roméo et la suissesse Simona De Silvestro) y roulent.

Liberty Media a donc largement contribué à la promotion de la F1 aux Etats Unis en impulsant un élargissement des GP aux USA et en assurant une vision populaire et GP à ce spectacle qui ne doit pas être réservée à une élite (ou prétendue telle) de spectateurs ou auto-déclarés spécialistes. Les courses de monoplace si elles souhaitent survivre médiatiquement doivent être ouvertes au grand public qui viennent avant tout assister à un spectacle.

Alex Palou, pilote de réserve F1 chez Mac Laren

Les flux se font désormais à double sens. Ainsi Mac Laren vient d’annoncer Alex Palou comme pilote de réserve en complément de son line up actuel constitué de la recrue Lando Norris et Oscar Plastri. Alex Palou est un pilote reconnu aux USA, champion de la série en 2021, il est le premier espagnol à avoir été sacré chez l’Oncle Sam. Evoluant chez Chip Ganassi Racing, Alex Palou a terminé la saison 2022 au 5° rang, avec une victoire, 6 top5 et 13 top10. Après un début de carrièreère sur le vieux continent (Euroformula Open, Championnat d’Espagne de Formule 3, GP3, il partait au Japon en Formula 3 et en Super Formula). Il s’installait ensuite aux USA ou il emportait le titre convoité de rookie of the year en 2019 avant de plier le titre ultime deux saisons plus tard. Alex a déjà effectué plusieurs séances de tests avec Mac Laren cette saison lors du GP des USA en FP puis à Barcelone et Spielberg dans le cadre de programme de tests de Mac Laren pour tester des recrues.

Le voilà donc titulaire du poste de pilote de réserve pour toutes les manches du calendrier qui n’entreraient pas en conflit avec son calendrier IndyCar…

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais