vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Pluie de Rally4 à la Réunion…

Au dernier recensement 2022, les Rally4 commençaient sérieusement à se mettre en avant sur nos spéciales réunionnaises. Pour 2023, il y en aura nettement plus!

On commence par les lionnes, les plus représentées. Du fait du volant 208 organisé par la Peugeot Sport Réunion, 4 représentantes étaient alignées avec Jonathan Laup, Morgane Paral, Frédéric Miranville et France Lauret pour les pilotes. A ce line up s’ajoutera en 2023 2 caisses en début de saison, toutes montées dans ateliers dyonisiens du PSR. L’une est désormais propriété de Joël Boyer qui évolue ce week end en métropole sur le Rallye des Roches Brunes (voir ici). Il sera navigué localement par François Hoareau (désolé, François, j’ai oublié le « e » la dernière fois…). Le deuxième châssis est promis au vainqueur du volant 208 2022 et c’est donc Jonathan Laup/ Emeline Dalleau ui prendront place dans cette voiture. Aux dernières nouvelles, leur véhicule vainqueur 2022 reste disponible à la vente voir autre accord…Allo Anthony!

Chez Ford, il y a toujours la Ford Fiesta Rally4 vouée à la location l’an passé…restera t’elle à la Réunion, trouvera t’elle un locataire ou un client? La question reste en suspend…

C’est du côté du constructeur au losange que les rangs vont s’étoffer quelque peu. La première d’entre elles pilotée par Dominique Hoarau (Garage ATS) en 2022 a pris la direction du Sud comme nous nous en faisions l’écho il y a plusieurs mois. C’est un rookie en rallye qui prendra le baquet de gauche. Il bénéficiera de l’expertise technique et des data 2022 collectées par Dominique Hoarau et de précieux conseils émanant d’un ambulancier sudiste plutôt véloce. Par ailleurs, le baquet de droite devrait être occupé par un navigateur expérimenté, beau frère de son état civil… Nous y reviendrons…Deux autres châssis de Renault Clio Rally4 (au moins) sont attendus à la Réunion. Selon nos informations, l’un de ces désormais heureux propriétaires est un habitué du constructeur (et pour cause puisqu’il vend les pièces Alpine sur notre caillou) et était sevré de compétition depuis une lourde sortie lors de la deuxième course de la saison 2022. Le châssis de cette Clio n’est d’ailleurs pas perdu pour tout le monde puisqu’actuellement en reconstruction toujours dans le Sud chez un pilote de retour après une pause depuis 2019. Bon courage Bernard! Et bon retour Fred!

Et puis, un pilote désormais habitué de nos routes et dauphin du Championnat Junior 2022 devrait aligner une Renault Clio Rally4 supplémentaire. Esteban (puisque c’est bien de lui dont il s’agit) viendra donc se frotter à de sérieux clients et pourra mesurer son niveau contrairement au A7 où il était quelque peu esseulé l’an passé. Sacré challenge puisque cette classe de cylindrée Rally4 sera sans doute l’une des plus fournies cette année avec des pilotes d’expérience, au moins une féminine, des rookies et des « clients » cherchant à s’étalonner sérieusement…En passant, en terme de comparaison de résultats, n’oubliez pas que la seule appellation rally4 possède valeur technique de comparaison…Il s’agit là de la déclinaison FIA par classe de cylindrée afin que tout un chacun puisse comprendre. Le FRC4 est une appellation administrative n’ayant de valeur QUE pour le classement en vue de la Coupe de France (7 équipages Réunion maxi).

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais