mardi, mai 28, 2024
spot_img

Rallye de l’Anguison, une coupe à moitié pleine…

Deux équipages réunionnais étaient alignés à l’occasion du Rallye de l’Anguison. Disputé dans la Nièvre, une des particularités de cette épreuve est de proposer quatre boucles de trois spéciales. Chacun des trois tracés était donc à disputer deux fois lors de chacune des deux journées de course. Thierry Law Long/ Mohamad Balbolia étaient engagés sur une VW Polo Gti Rally2 équivalente à leur monture réunionnaise bien qu’il s’agisse d’une voiture de location provenant de chez Salanon. L’autre paire réunionnaise constituée de la fratrie Maxime et Margot Dupuy évoluait pour la première fois sur leur nouvelle monture une Porsche GT3.

Comme nous l’avions pressenti, les retrouvailles entre les deux paires s’est rapidement transformée en duel. David Salanon, vainqueur en 2022 de cette course était contraint à l’abandon au départ de la deuxième boucle Samedi (ES4) suite à une petite touchette cassant la jante et le demi train avant droite de la Polo. Dès lors, Law Long/Balbolia, sagement P4 plus d’une minute derrière Salanon alors à la lutte avec Denis Millet parvenaient à monter sur le podium provisoire. Néanmoins, très loin d’Eric Mauffrey après les 30 premiers kilomètres de course, c’est davantage dans les rétroviseurs que les Champion de la Réunion en titre se plongeaient. En effet, les rétroviseurs de la VW étaient pleins de l’avant de la Porsche de Maxime et Margot Dupuy alors à moins d’une seconde.

Lors de la deuxième boucle, Salanon ayant abandonné, Law Long pointait donc sur le podium et parvenait à reprendre de l’air frais face aux assauts incessants de leurs compatriotes. Au terme de la première étape, Law Long/ Balbolia alignaient 7s9 d’avance après 60km face aux Dupuy. Maxime et Margot ont fait forte impression avec une voiture qu’ils découvraient en conditions course. Survoltés, déchainés, ils ne laissaient pas une minute de repos à leurs concurrents devant eux. Dans le même temps, Max prenait ses distances avec leurs concurrents en RGT Christophe Vaison/ Gilles Mondésir engagés sur Alpine A110. Christophe et Gilles ne sont pas des inconnus pour les réunionnais, ces deux là ayant déjà évolué sous nos latitudes. « Franchement on est vraiment satisfaits de cette première étape, » se réjouissait Mohamad Balbolia. « On doit prendre la mesure du terrain. C’est très rapide et toute cette expérience va nous servir pour les prochains rendez-vous. On passe en revue divers réglages sur la Polo et les appuis à haute vitesse sont impressionnants. Et puis le terrain est vraiment particulier. Il y a énormément de virages cachés et à ces vitesses, à la moindre hésitation on prend cher.« 

1.logoMillet Denis – Douville Matthieu (Volkswagen Polo GTI R5)Rally2 34m33s1
2.logoMauffrey Eric – Rebut Julien (Škoda Fabia Rally2 evo)Rally2 +30.9
3.logoLaw-Long Thierry – Balbolia M. (Volkswagen Polo GTI R5)Rally2 +1:45.0
4.logoDupuy Maxime – Dupuy Margot (Porsche 991 GT3 Cup)GT+ +1:52.9
5.logoVaison Christophe – Mondésir G. (Alpine A110 Rally RGT)RGT +2:05.1
6.logoRoussel Frédéric – Gulat Damien (Citroën DS3 R5)Rally2 +2:55.0
7.logoHenry Ludovic – Bierry Sandrine (Renault Clio Williams)A7K +3:33.7
8.
 +3
logoMelocco Emmanuel – Melocco A. (Renault Clio RS R3T)R3 +4:06.4
Classement Etape 1 Rallye de l’Anguison après 6ES (63,62km de course)

Lors de la boucle matinale du Dimanche matin, avec une météo moins instable et plus sèche que la veille, améliorant sa marque personnelle avec sa connaissance du terrain, Thierry mettait un point d’honneur à contenir les attaques de Maxime. Mission accomplie puisqu’il reprenait 3s6 au pilote Porsche au cours des trente kilomètres de la boucle matinale tout en devant accepter la supériorité de ses deux précédents. Dans le même temps Maxime et Margot faisaient plus que doubler leur avantage sur le tandem de l’Alpine Vaison/ Mondésir en montant leur avance à 28s9. En ce qui concerne la tête de course, Denis Millet restait parfaitement concentré en collectionnant les temps scratch systématiquement devant Eric Mauffrey, toujours aussi accrocheur sans parvenir à recoller.

L’ultime boucle allait donc servir de juge de paix pour la gain de la dernière marche du podium final. Comme depuis le début de l’épreuve, Law Long confirmait son avance dans l’ultime passage de Mhere (17km) aux dépends de Dupuy en respirant de 4s9 d’un bloc. Dans la très courte suivante de 5km9, Dupuy ne parvenait qu’à revenir de 3 dixièmes alors que l’ultime chrono était une fois de plus à mettre à l’avantage du pilote de la Polo qui bouclait donc son épreuve sur le podium scratch, Maxime devant se contenter de la quatrième place mais du lead dans sa catégorie GT et en deux roues motrices.

Au bilan final, Law Long aura commis une course solide en progressant au fil des kilomètres sans commettre d’erreur sur ce terrain rapide et piégeux tout en mesurant le gouffre qui le sépare des meilleurs amateurs dans l’hexagone. Cette épreuve est bouclée par le réunionnais à une vitesse moyenne de 107km, sans nul doute l’un des rallyes les plus rapides de sa carrière.

Maxime Dupuy est une surprise sans en être une. On savait le garçon particulièrement rapide et accrocheur mais ses prestations notamment le premier jour sur un terrain gras à souhait aura permis à tout un chacun de se rappeler à ses bons souvenirs. On ne peut qu’espérer désormais le voir aligné sur une manche du Championnat de France face aux cadors du GT. Pourquoi pas au Rouergue?

Denis Millet aura mené la course dès l’abandon de Salanon et aura totalisé tous les temps scratch de l’ES3 à l’ES12. Eric Mauffrey aura tout tenté comme à l’accoutumée en évoluant systématiquement dans le sillage du vainqueur final et fait un dauphin accrocheur.

1.logoMillet Denis – Douville Matthieu (Volkswagen Polo GTI R5)Rally2 1h08m17s4
2.logoMauffrey Eric – Rebut Julien (Škoda Fabia Rally2 evo)Rally2 +1:06.5
3.logoLaw-Long Thierry – Balbolia M. (Volkswagen Polo GTI R5)Rally2 +2:48.9
4.logoDupuy Maxime – Dupuy Margot (Porsche 991 GT3 Cup)GT+ +3:10.7
5.logoVaison Christophe – Mondésir G. (Alpine A110 Rally RGT)RGT +3:32.9
6.logoRoussel Frédéric – Gulat Damien (Citroën DS3 R5)Rally2 +5:22.0
7.logoHenry Ludovic – Bierry Sandrine (Renault Clio Williams)A7K +7:07.2
8.logoMelocco Emmanuel – Melocco A. (Renault Clio RS R3T)R3 +7:47.6
Classement final Raye de l’Anguison 2023
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais