dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

Rallye de Lozère: Mission accomplie fin de campagne

Certes le résultat sportif n’est pas au rendez-vous pour Joël Boyer/ Théo Grondin…néanmoins l’équipage de la Peugeot 208 Rally4 de Rossel Compétition aura parfaitement coché les cases de sa feuille de route.

En premier lieu, le duo réunionnais aura pu disputer l’intégralité des épreuves spéciales totalisant près de 140km. « Le plus intéressant pour nous c’est d’avoir été confrontés à énormément de conditions différentes, » expliquait le pilote. « de la pluie, du gras, du sec, du lent technique et serré et du rapide et même du très rapide. Des spéciales courtes de moins de 10km et deux grandes spéciales de 18 et 20km. Des spéciales en montant et d’autres en descendant…c’était vraiment un rallye très complet.« 

L’équipage aura ainsi pu passer en revue le comportement des pneus et de divers réglages dans énormément de conditions très différentes. L’étape dominicale était constituée de deux tracés de 9km sous forme de boucle à parcourir trois fois. Une répétition générale avant le kickoff réunionnais du 20/21 Mai (#RSS23) qui présente le même découpage.

« Avec Yohan (Rossel NDLR) l’apprentissage et la mise en application de ses précieux conseils continue. Je me sens plus à l’aise dans le rapide avec des réglages et une approche qui me mettent en confiance. J’ai encore des difficultés quand la spéciale démarre par une section rapide mais ça va de mieux en mieux.« 

L’équipage aura donc signé deux meilleurs temps dans sa catégorie face à des concurrents qui disputent cette épreuve depuis des années (7 ans pour les leaders). Au-delà de la satisfaction, c’est la gestion de course que le leader français du WRC2 inculque au duo. « Après nos chronos dans Pompidou (ES3&5 NDLR) Yohan nous a félicité mais nous a demandé de redescendre de rythme. Compte tenu de notre inexpérience, il nous conseille d’apprendre encore et d’adopter un rythme safety en évitant de nous faire des « chaleurs ». La confiance en soi est à ce prix et nous nous sommes donc attelés à appliquer ses recommandations. Dimanche s’est très bien passé et même si on se fait coller notamment dans le vite (plus de 100km/h de moyenne en Rally4) les mecs devant vont super vite et connaissent bien ces tracés et leur voiture. C’est la preuve qu’une 208 peut aller très très vite et c’est à nous de monter de rythme petit à petit en restant dans notre zone de sécurité.« 

Après 3 rallyes et aucun abandon en métropole avec 336km800 face à la montre en 33 spéciales, Joël aura beaucoup appris et emmagasiner énormément d’expérience grâce à son coach. « Le coaching va se poursuivre avec Yohan et un de ses mécanos mais en distanciel pour nos rallyes à la Réunion. Nous ne voulons pas griller les étapes et rester sur notre démarche d’apprentissage mais cette fois par téléphone mais toujours en direct.« 

Questionné quant à son désir de rouler de nouveau en métropole cette année au sein de l’écurie Rossel Compétition, le pilote précisait: « c’est vraiment que c’est très positif mais compte tenu de nos emplois du temps à Théo et moi, du budget nécessaire et de notre travail, ça me semble difficile. On verra bien.« 

Cette campagne hexagonale se conclue pour Joël par 18 chronos podium en rally4 dont deux temps scratch, et un podium Rally4 aux Rallye Vins des Corbières. Well done!

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais