samedi, avril 20, 2024
spot_img

Réhane Gany au Mont Blanc dans le détail…

Le pilote réunionnais Réhane Gany disputait sa première manche en Championnat de France des Rallyes asphalte à bord d’une Rally2 à l’occasion du Rallye du Mont Blanc. Il s’agissait là de sa troisième course à bord d’une Citroën C3 Rally by CHL. Après sa victoire à domicile à l’occasion du Tour Auto Rallye de la Réunion, Réhane, navigué par Franck Le Floch, affrontait le gratin du CFR pour la première fois.

Au terme des 185km face à la montre (deux étapes et 13 secteurs chronométrés sur 8 terrains différents), Réhane accroche une solide P8 à près de 2m30 de la tête de course. Il convient de regarder d’un peu plus près le niveau du Champion Junior SMRC 2021 et vice Champion SMRC 2022.

Deux lectures sont proposées ici. La première concerne la perf de Réhane par rapport aux leaders successifs de chaque secteur chronométré, la deuxième entrée concerne l’écart du réunionnais face à Léo Rossel, son plus proche rival l’an passé en SMRC. Léo est le vainqueur du SMRC22 et dispute doc le CFR depuis l’ouverture de saison au volant d’une Rally2. Toutefois, là encore il convient de relativiser l’expérience de ces deux jeunes (Léo 25 ans et Réhane 22 ans depusi le week end passé). Le jeune frère de Yohan Rossel écume les spéciales à bord de grosses 4 roues depuis plusieurs saisons (10 départs en Rally2 entre 2021 et 2022 auxquels il convient d’ajouter les 9 départs 2023).

Réhane Gany/Franck Le Floch Citroën C3Rally2 #MontBlanc23 crédit Bastien Roux

La première entrée (par rapport aux meilleurs performers successifs) permet d’isoler une pointe de progression dans l’ES7 de la part de Réhane. Dans cette dernière spéciale de la première étape totalisant 22km08, le réunionnais concède légèrement plus d’une demie seconde au kil au pilote scratch et référence nationale Yoann Bonato. A contrario, l’ES12 n’aura pas réussi au vainqueur du TARR23 puis qu’il concédait plus d’1s3 au kil au même beepee au terme des 29km10 de ce même chrono (avant dernière ES du rallye).

Très clairement, Réhane aura effectué une belle prise en mains de sa Citroën C3 Rally2 sur les routes du CFR confirmant ainsi son niveau entrevu lors du Tour Auto – Rallye de la Réunion. Au plus haut niveau du Championnat de France, concéder moins d’une seconde au kil aux cadors de la discipline est en soi un signal très positif. Enfin, au-delà du débours de 2m27s8 du vainqueur final Yoann Bonato, il faut retenir une course sans erreur majeure du réunionnais ainsi qu’une progression réelle en terme de performances. En sports mécaniques, les derniers dixièmes vous séparant des meilleurs sont toujours les plus difficiles à aller chercher compte tenu de la multitude de détails qu’il faut savoir aligner les uns aux autres. Pour ce qui nous concerne, il faut retenir le pallier haut qui caractérise l’entée en lice de Réhane au plus haut niveau national, de bonne augure…gageons qu’il parvienne à réduire cette différence au fil des kilomètres en course.

Le prochain rendez-vous en Championnat de France des Rallyes asphalte est programmé du 29 Septembre prochain au 1er Octobre à l’occasion du Rallye Coeur de France que Réhane connait pour y avoir emporté la mise en SMRC c’était il y a déjà deux ans alors qu’il évoluait en rookie.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais