lundi, mars 4, 2024
spot_img

RRB23: Joël Boyer plus que ravi…

Le jeune pilote réunionnais Joël Boyer effectuait le week end passé son premier rallye dans l’hexagone. C’est sur une épreuve au format national (100km face à la montre) que le jeune pilote (deux années d’expérience) était engagé sur la même épreuve que le surdoué Réhane Gany.

« J’en ai appris plus en un seul rallye ici qu’en deux saisons à la Réunion, » se réjouissait Joël. « J’ai le sentiment d’avoir progressé dans une multitude de domaines: préparation d’un rallye, mon système de notes, l’approche de la course, freiner, accélérer…tout a été passé au crible. » analysait le pilote le lendemain de l’arrivée. Il faut dire que l’ancien pilote d’une C2R2Max à la Réunion avait opté pour la location d’une Peugeot 208 Rally4 de chez Rossel Compétition. Cerise sur le gâteau, au-delà d’une voiture parfaitement préparée, le boss de la structure, pilote professionnel engagé en WRC2, avait fait le déplacement sur les hauteurs de Sainte Maxime. « Yohan était présent du début à la fin. Il est d’une valeur inestimable. A la Réunion, on fait son apprentissage tout seul en récoltant deci delà quelques conseils et avis, mais Yohan était super impliqué. Clairement j’ai dû gagner entre deux à quatre ans en un seul week end.« 

Particulièrement concentré, le néo challenger Volant 208 à la Réunion a déroulé un programme complet avec son coach sur cette épreuve. « C’est fou! Yohan allait sur les spéciales, revenait me voir à l’assistance pour checker les caméras. Il m’a conseillé tout le long pour faire un gros travail sur moi. Quel plaisir! Avec ses analyses, j’ai pu apprendre vite en essayant de mettre en pratique toutes ses remarques au fur et à mesure. C’est Nazim (Bangui NDLR) qui me l’avait recommandé. Sa structure s’est chargée de me trouver un navigateur. Je pensais progresser mais honnêtement je ne pensais pas pouvoir en apprendre autant sur une seule épreuve.« 

Peugeot 208 Rally4 parfaite pour Joël Boyer, chez Rossel Compétition on y va même une main dans la poche…

Rossel Compétition a fourni à Joël une voiture en tout point parfaite. Les réglages ont été prédéfinis en amont et Joël n’a que des louanges à adresser à Yohan: « Durant le rallye, on n’a pas eu à toucher à quoi que ce soit! Pas le moindre click. On s’est contenté d’ajuster les pressions et faire les bons choix entre les 21 et les 11 (références des pneumatiques Michelin du tendre au médium NDLR). Je me sens plus à l’aise dans le vite et pour cause, Yohan a décelé mon soucis quasi immédiatement. Mes notes n’étaient pas assez précises et les notions de longueur de virage n’étaient pas précisées. Je dois assimiler ce nouveau système de notes plus précis et je serais beaucoup plus à l’aise. Dans le même temps, des notes plus précises me permettront d’affiner mes points de freinage.« 

Pointé au 16° rang au général avant le dernier chrono, Joël a concédé plus de trois minutes dans l’ultime chrono suite à une crevaison. « Ce n’est pas si grave, on avait déjà fait le plus gros du boulot. Dans le premier quart de l’ES14, je suis rentré trop loin dans un corde et j’ai tapé une pierre enchâssée qui a cassé la jante avant droite. On a donc dû s’arrêter pour changer la roue. Bien sûr on a chuté au classement à la 31° place mais nous n’étions pas là pour scorer mais pour travailler. Mission accomplie.« 

Sur cette même épreuve du Rallye des Roches Brunes, le plateau était pour le moins relevé et Réhane Gany était de la partie. Réhane soigne ses stats et signe une P2 dans l’ultime chrono en terminant P6 au scratch et premier des tractions juste derrière un François Delecour (amortisseur cassé dans l’ultime chrono) jouant à domicile. « Quand je vois les chronos que Réhane a signé ce week end avec la même voiture, je mesure le gouffre qu’il me reste à tenter de combler au mieux. Mais Réhane a survolé cette course. Tous les observateurs ont pu mesurer qu’il a franchit u cap. Tout le monde s’accorde à dire qu’au volant d’une Rally2 il aurait été largement en mesure de plier la course.« 

Peugeot 208 Rally4 de chez Rossel Compétition aux couleurs du team réunionnais Speed Rally Team

Alors Joël fan de Réhane? « En quelque sorte! » s’amusait-il. « Tu sais, j’ai choisis de faire l’acquisition d’une Peugeot 208 et intégrer le volant 208 Réunion suite au résultat de Réhane au Tour Auto l’an passé! C’est ce résultat qui m’a convaincu. Et je ne regrette pas ce choix! Quand je parviens à mettre un peu en application les conseils de Yohan et quand je vois Réhane, cette voiture est top. Le châssis est redoutable. C’est incroyable ce qu’on peut lui faire faire. Franchement j’ai hâte de rouler à la Réunion.« 

Suite au report de la date initiale du Rallye des Avirons, la saison régulière ne démarre que fin Mai à la Réunion (Rallye du Sud Sauvage RSS23 du 20 et 21 Mai). Y’aurait pas comme une envie de remettre le couvert en métropole d’ici là? « Evidemment! » rétorquait Joël. « En fait je me donne jusqu’à fin Avril. Mais Il faut croiser avec l’emploi du temps de Yohan. Tout dépendra de sa disponibilité et de celle de sa voiture. J’ai pleine confiance en mon copilote en métropole Kylian (Sarmezan NDLR) et j’aimerais évidemment que François Hoareau mon navigateur de la Réunion puisse venir. On doit tout boucler dès mon retour à la Réunion mais une chose est sûre, je ne roulerais que si Yohan est disponible.« 

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais