dimanche, juillet 14, 2024
spot_img

SMRC23, Réhane, Hugo, Anthony et Thibaud mais dans quel ordre?

L’ancien volant 208 désormais SMRC (Stellantis Motorsport Rally Cup) ouvert aux Peugeot 208 Gt Line Rally4 et Opel Corsa Rally4 s’annonce croustillant cette année encore au niveau hexagonal. Certes, la formule se décline toujours en Junior, Master et Expert mais les regards se tournent inévitablement vers la catégorie reine Master dont le Champion 2023 héritera d’un volant dans la catégorie supérieure Rally2 en Championnat de France 2024.

Thibaud Cellier, vainqueur Junior 2022 a été le premier à voir son engagement 2023 confirmé sous les couleurs du Lycée Saint Vallier avec cette fois en point de mire le classement toutes catégories. Rapide, appliqué, il s’est parfois mêlé aux avant postes du scratch l’an passé et compte tenu de l’encadrement dont il va bénéficier cette saison, il devrait avoir les moyens de franchir une nouvelle étape.

Thibaut Cellier sous les couleurs du lycée Saint Vallier en 2023

Réhane Gany évoluait l’an passé par le biais de cette même structure et chacun a pu mesurer le cap franchit à l’occasion de la manche décisive lors du Var22. De nouveau engagé en SMRC cette année, le réunionnais fait évidemment figure de favori après sa P2 finale l’an passé. Très rapide et évoluant désormais sous les couleurs prestigieuses de CHL Sport Auto, il bénéficiera également d’un programme élargi. Réhane fait clairement figure de postulant au titre suprême. Après une rentrée studieuse à l’occasion du RRB23 (Rallye des Roches Brunes) flanqué de son nouveau navigateur Loris Pascaud, la paire est déjà au travail avec un objectif unique: la victoire. Reste à voir si les routes nordistes qui ont tant réussi à son père Sabir par le passé lui apporteront autant de réussite dans 15 jours. Ce sera la deuxième participation au Touquet pour le réunionnais qui avait terminé P2 l’a passé lors de sa découverte de ce terrain si spécifique derrière celui qui deviendra Champion en 2022: Léo Rossel.

Rehane Gany SMRC23 sous les couleurs de CHL

A l’occasion de cette épreuve d’ouverture de saison en 2022, Réhane terminait moins de 20 secondes devant le zanatany Hugo Louvel. Toujours très rapide, Hugo avait vu ses réelles chances de disputer une Finale 2022 varoise à trois s’envoler suite à une sortie de route lors du Critérium des Cévennes. Dommage! Hugo reste indubitablement un prétendant à la pointe de vitesse reconnue par tous. Malheureusement pour lui, cette saison SMRC2023 ne compte qu’une seule épreuve terre sur laquelle il excelle pour avoir débuté sur cette surface à 16 ans à Madagascar. Néanmoins, il dispute les avant postes également sur asphalte et fait clairement partie des possibles. Hugo devrait annoncer son navigateur dans les jours qui viennent puisque l’on sait déjà que Jean René ne sera pas de la partie pour raisons professionnelles.

Hugo Louvel à l’action sur terre (Terre de Lozère 2022)

Autre concurrent prétendant en toute logique à la course en tête, Anthony Fotia intègre cette saison la reconnue SMRC. Plus qu’une arrivée, on peut considérer son engagement comme un retour après avoir disputé le volant 208 avec la version R2 fin 2017 et en 2019. Anthony est un candidat retord en formules de promotion puisqu’il a également évolué dans la version Junior sous les couleurs Ford en 2017 et 2018. Fin connaisseur de nombre de terrains de jeux, il possède une expérience indéniable tant sur asphalte que sur terre. Il a déjà évolué au volant de grosses bêtes. Après 2021 passé sous les couleurs Renault en France, il bénéfciait ensuite d’un accompagnement solide sous les couleurs de Toksport pour le compte de Renault (Alpine) dans le cadre du Championnat d’Europe ERC en Rally4. Il possède largement le potentiel de se joindre à la meute de furieux. Avec pléthore de montures sur lesquelles il a roulé, sa prise en mains sera extrêmement rapide.

Anthony Fotia vainqueur Rally4 pour Renault au Monté Carlo 2022

Ces trois derniers pilotes seront sans nul doute à couteaux tirés tout au long de la saison et le crû 2023 SMRC devrait tenir de nouveau toutes ses promesses. Bien évidemment d’autres pilotes pourraient bien se joindre à la fête en complément de Thibaut Cellier. Mais pour être honnête, Réhane, Hugo et Anthony font déjà figure d’animateurs principaux de cette formule de promotion.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais