lundi, mars 4, 2024
spot_img

SMX: Super Motocross saison1…

L’ultime compétition moto tous terrains aux USA démarre ce week end. Par le biais d’une nouvelle discipline, le SMX, les cadors du SX et du MX vont se retrouver pour en découdre sur de nouveaux terrains de jeux. Mêlant la technicité du supercross à la vitesse et l’endurance du motocross outdoor, le SMX n’est pas inconnu à la Réunion.

C’est fin 2019 à l’occasion du SMX des letchis que les locaux auront pu découvrir cette discipline mixte. Aux USA, ce sont les meilleurs des deux séries habituelles qui vont se retrouver lors de deux courses playoff (ce week end à Charlotte en Caroline du Nord puis dans deux semaines à Joliet dans l’Illinois) avant la grande finale 2023 le 23 Septembre à Los Angeles dans le Coliseum.

Les 30 meilleurs pilotes SX et les 30 meilleurs MX se sont adjugés des points lors de la saison régulière afin de participer au SMX 2023 dont le vainqueur empochera 1 million de dollars et le 22eme de la Finale tout de même 25.000$.

Certains notables du deux roues US seront toutefois aux abonnés absents avec notamment Eli Tomac (blessure) en 450. On notera également la présence du kop français avec Dylan Ferraindis en 450 et Tom Vialle en 250. Romain Pape est attendu pour la deuxième course à Chicago.

Sur les circuits spécifiques conçus sans véritables whoops ou enchainements aussi intense qu’en SX les pilotes roulent sur des courses de 20 minutes plus un tour. Pour le premier rendez-vous, le tracé propose non seulement un parcours mixte mais également plusieurs changements de surface de la terre dure au sable.

Le vainqueur marque 1 point, le deuxième deux, le troisième 3 etc. Celui qui a le moins de points emporte donc la soirée. Là encore des points sont attribués au classement avec 25 points à Charlotte, puis le double dans l’Illinois et enfin le triple au Coliseum. En ce qui concerne le classement de ce mini championnat, les scores ne démarrent pas à 0 pour le premier playoff. Le leader du classement cumulé SX+MX capitalise 25 points, le deuxième 22 puis 20,18,17,16,15 etc…

Dans la catégorie reine, Sexton part donc avec un capital de 25 points devant respectivement Plessinger, Jett Lawrence et consorts.

En quart de litres, l’aîné des frangins aussie se taille la part du kangourou avec le statut de leader.

Avec le mode d’attribution des points lors de chaque meeting, les jeux sont loin d’être faits et tout reste possible. Allez, je vous le lâche: un français semble en mesure de faire le job dans ce cadre et Dylan pourrait bien réserver quelques surprises dès le rendez-vous de Charlotte.

cedric garcia
cedric garciahttp://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais