mardi, octobre 3, 2023
spot_img

Snow time…

La deuxième manche du Championnat du Monde des Rallyes se déroule ce week end en Suède. Pour tout vous dire, cette épreuve est sans nul doute possible l’une de mes préférées. Vitesses importantes, appuis aéro déterminants, précision dans le pilotage, et évidemment une ferveur populaire qui confine à la chaleur par des températures extrêmement basses. L’ambiance qui y règne est à nulle autre pareille et je ne peux que vous conseiller d’aller au moins une fois assister à ce ballet sur glace.

Cette année encore rendez-vous est fixé du côté de Umea désormais dans la région frigorifique du Västerbotten sur la côte orientale au nord de la capitale Stockholm. Autrefois chasse gardée des scandinaves, le français Sébastien Loeb avait mis un coup de pied dans la neige en parvenant à s’imposer dès 2004 avant l’autre Seb (Ogier NDLR) près de 10 ans plus tard en 2013, 2015, 2016 puis le belge Neuville en 2018 et enfin le britannique Elfyn Evans en 2020. Je vous vois venir mais j’assimile de fait l’estonien Ott Tanak (vainqueur 2019) à la sphère viking…Néanmoins, le voisin finlandais Kalle Rovanpera fait figure de favori du fait de sa victoire de l’an passé et également de sa célérité légendaire confirmée au Monte Carlo. Pour le moins, les Toy’ restent pour l’heure les plus performantes avec 16 meilleurs chronos sur 18 collectionnés à Monaco fin Janvier.

Pour l’édition 2023, le Rallye de Suède confirme son départ de Torsby après Karlstad pour Umea. Les températures y sont réputées et attendues plus froides et dignes de l’image attendue de la seule épreuve sur glace et neige de l’année. Véritable laboratoire pour les équipementiers (Pirelli encore cette année), ce rallye est une sorte de Grand Prix sur glace.

Trois étapes sur quatre journée (et nuits) sont programmées avec un total de 301km18 répartis en 18 épreuves de vitesse (9 terrains différents).

La plus courte Umea Sprint (5km16) sera à parcourir deux fois Jeudi et Vendredi en nocturne. La plus longue Floda (ES10 et ES13) développe 28km25 et sera parcourue Samedi. Comme de tradition, l’étape dominicale est réduite à peau de chagrin et offre essentiellement la power stage (ES18 10km08) télévisée qui attribue des points bonus au championnat pour les cinq plus rapides de chaque catégorie. Notez que la power stage sera parcourue au préalable mais…la veille, il y a donc fort à parier que les conditions de roulage évoluent entre les deux passages durant la nuit et cette power stage télévisée s’annonce spectaculaire et plus indécise que dans un schéma habituel.

Jeudi 9 FévrierLocal/EuropeRéunionAntilles
ES1 Umea Sprint15km1619h0522h0514h05
Vendredi 10 Février
ES2 Brattby210km7608h3011h3003h30
ES3 Sarsjöliden114km2309h3112h3104h31
ES4 Botsmark125km8111h0314h0306h03
ES5 Brattby210km7614h5317h5309h53
ES6 Sarsjöliden214km2315h5418h5410h54
ES7 Botsmark225km8117h2620h2612h26
ES8 Umea Sprint25km1619h0522h0514h05
Samedi 11 Février
ES9 Norrby112km5408h0511h0503h05
ES10 Floda128km2508h5611h5603h56
ES11 Sävar117km2810h4113h4105h41
ES12 Norrby212km5414h0517h0509h05
ES13 Floda228km2514h5617h5609h56
ES14 Sävar217km2816h4119h4111h41
ES15 Umea110km0818h0521h0503h05
Dimanche 12 Février
ES16 Västervik126km4807h0510h0502h05
ES17 Västervik226km4810h0513h0505h05
ES18 Umea2 (Powerstage)10km0812h1815h1807h18
Programme Rallye de Suède WRC 2023

Article précédent
Article suivant
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais