vendredi, septembre 29, 2023
spot_img

Stéphane Ali survolté en N2…

Il est de ces pilotes toujours impressionnants et sur le fil. Engagé en début de saison au volant de sa 106 Xsi, Stéphane Ali est désormais aligné en N2 avec la même voiture. Bien décidé à faire taire toute polémique et jouant donc dans la catégorie supérieure, Stéphane aura fait un rallye de Saint Joseph mouvementé mais finalement couronné de lauriers.

Nous ne reviendrons pas ici sur tout ce qui a pu être murmuré ou dit concernant le moteur de la 106 Xsi. Un seul constat, jamais de stade 5 ou de déclassement pour voiture non-conforme, fermez le ban. Pour ce qui est du sportif, le tonitruant pilote qui avait scotché tout le monde en publiant sa vidéo embarquée du TA22 dans Son Mon Poy aura aligné de sacrée perds sur ce RSJ22. Surclassé au fil des kilomètres par Jean Marie Dijoux (Citroën Saxo) jusque dans l\’ES7 il faudra néanmoins relever certains points.

Ils étaient 6 engagés dans cette classe ce qui en fait une des catégories les plus fournies. Tous ces pilotes s\’alignaient en pneus racing et pas en Promo. Stéphane aura signé 3 temps scratch (ES1,8&9) alors que JM Dijoux se distinguait dans les ES 2,4,5,6&7, ces deux là laissant le scratch à Patrick Lalemand lors du premier passage de Carosse (ES3).

Premier leader en fin de première étape, Stéphane laissait les commandes et la position de lead à JM Dijoux de l\’ES3 à 8 avant de finalement signer la victoire de classe 2 dans l\’ultime chrono après abandon de Jean Marie pour raisons mécaniques dans cet ultime chrono.

\"\"
une clé de 10 en guise de levier de vitesse

Les classements au Championnat et dans les coupes de Stéphane ne reflètent pas le niveau intrinsèque de ce pilote surgonflé et spectaculaire. Pas épargné par les soucis mécaniques au fil de ses engagements, le couperet est encore tombé bien près sur ce Saint Jo, le pilote terminant ce rallye avec une bien pratique clé de 10 en guise de levier de vitesse. Se battant en permanence, il y a fort à parier que l\’équipe technique entourant désormais Stéphane devrait lui permettre de mettre sa voiture au niveau. Enfin, encore un point à souligner, il s\’alignait au départ de ce RSJ22 avec Denis Fontaine qui le copilotait pour la première fois. Il y a fort à parier que Denis se souviendra longtemps du rythme de dingue aux côtés de Stéphane.

Coup de chapeau également à l\’ensemble de ce plateau N2 qui termine avec 4 rescapés (et le terme n\’est pas trop fort) à l\’arrivée finale.

1 ALI Stephane – FONTAINE Denis
PEUGEOT 106 N2 N°65 1:28:03.22
2 LALLEMAND Patrick – LALLEMAND Sophie
CITROEN Saxo N2 N°64 +1\’48.5
3 ROBERT Kevin – MACARTY Dimitri
CITROEN Saxo N2 N°62 +4\’07.0
4 M\’BAJOUMBE Emilie – HUBERT Gaëlle 
PEUGEOT 106 N2 N°61 +10\’33.1

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais