mardi, juin 18, 2024
spot_img

Stéphane Sam Caw Freve de challenger à favori…

Et il a de quoi le bénédictin! Stéphane navigué par sa nièce Léa ont fait feu de tous bois lors du Rallye de Saint Joseph mi-Octobre. Au volant d’une vieillissante Ford Fiesta MKI Rally2, l’ancien pistard s’en ai donné à coeur joie en parvenant à contenir les assauts du quadruple Champion de la Réunion en titre Thierry Law Long (copiloté par Mohamad Balbolia) pour arracher la victoire avec 1s8 d’avance.

« On s’est fait quelques chaleurs, » concédait Stef à l’arrivée du #RSJ22. « Dans la descente des Lianes2, on était vraiment au maxi! On ne signe pas le scratch mais on est parvenu à garder le contrôle! » Dans l’immense toboggan des Lianes, Law Long (Volkswagen Polo Gti Rally2) ne parvient à reprendre que moins de deux secondes.

Durant toute l’épreuve, le dépanneur bénédictin a été confronté régulièrement à des problèmes de puissance liés au Turbo de la Ford. « C’est un capteur de rotation qui pose problème. » expliquait-il. « M-Sport a changé de fournisseur et la pièce n’est toujours pas disponible. Greg Portet nous a dépanné de cette pièce pour le Saint Jo’ mais ma voiture se met parfois en mode dégradé du fait du manque de data sur la vitesse du Turbo. Dès que le capteur comprend que tout va bien la voiture se remet à fonctionner normalement. » Du fait de ces coupures épisodiques, c’est une bonne quinzaine de canassons qui manquent à la cavalerie, un gouffre à ce niveau de pilotage.

« On fait avec…et on devra encore faire avec aux 1000 » souriait-il.

Du statut de challenger depuis le début de saison au volant d’une Fiesta rétive, Stéphane semble avoir trouvé une solution pour optimiser le comportement de sa pumpkin’. « Je pense qu’on a réussi à définir un set up qui me convient malgré les contraintes techniques. » assurait-il. Thierry Law Long n’étant pas contraint à la victoire puisque possédant plus d’une centaine de points sur ses poursuivants immédiats (108 sur Barret et 112 sur SCF), c’est logiquement avec l’étiquette de favori que Stéphane se présente au départ des #1000KM22 le week end prochain (10&11 Décembre). En effet, le leader du Championnat ne prendra certainement pas tous les risques pour signer une victoire au risque de tout perdre. A contrario, Stéphane semble avoir retrouvé sa fougue, sa confiance et son plaisir de rouler, parfaitement navigué qu’il est par la jeune Léa. Avec une victoire partout pour Law Long (RDE22) et pour Sam Caw Freve (RSJ22) et en l’absence de Damien Dorseuil (voir notre papier ici) Stéphane fait clairement figure de favori pour la victoire au #1000KM22 et pour le moins sérieux candidat à la victoire.

Avec un minuscule retard de quatre points sur le dauphin actuel Giani Barret (Skoda Fabia RS Rally2), la course à la place de dauphin est ouverte à la régulière pour Stéphane. Pour la marche supérieure (la première) il ne dispose pas de toutes les cartes en mains et il sera quoi qu’il arrive tributaire des résultats de Thierry Law Long. Toutefois terminer avec davantage de victoires que Law Long et égaliser Dorseuil/De Berge (RSS2 et TA22) serait une très belle prouesse pour le pilote de la plus âgée des Rally2 évoluant à la Réunion.

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais