samedi, avril 20, 2024
spot_img

Une deux roues motrices sur le podium du RSL23?

Et pourquoi pas…compte tenu du profil du Rallye de Saint Leu 2023, l’intrusion surprise d’une « modeste » deux roues motrices sur le podium final n’est pas à exclure. Avec un kilométrage régional d’une quarantaine de kilomètres, la moindre hésitation, la moindre erreur des grosses quatre roues motrices de notre championnat coûte très cher.

Avec un parcours de véritable spécialiste, bourré de pièges et nécessitant une osmose parfaite entre pilote et copilote, le RSL23 s’annonce comme un pur rallye d’équipage: impossible de rouler à vue ou de mémoire. La note doit non seulement être juste mais tomber au timing idéal. Même si le rallye devrait afficher une moyenne relativement faible, un décalage de deux dixièmes de secondes dans l’annonce d’une note pourrait couter très très cher.

Les cadors de la discipline se battent pour le championnat et ce RSL23 sera donc un ultra sprint dès le départ avec les risques inhérents à un pilotage à la limite. La deuxième spéciale notamment dans sa partie descendante pourrait bien créer la surprise avec l’invitation à la perf des deux roues motrices. Sur une section étroite voire très étroite, matinée d’épingles en descente, la moindre hésitation ou erreur obligera les 4RM à manœuvrer alors que les petites 2RM pivotent beaucoup plus facilement à basse vitesse. Certes l’ES1 et la première partie de l’ES2 présentent une déclinivité positive importante permettant aux puissantes Rally2 de faire la différence mais les secteurs descendant sont à l’avantage des « petites ».

Rien de formel et d’évident mais ce tracé de rallye de Saint Leu va révéler nombre de surprises à n’en pas douter et certains « clients » passant habituellement sous les radars du grand public pourraient bien performer comme jamais. On pense ainsi notamment à Stéphane Ali, toujours aussi dégoupillé et véloce très à l’aise du côté des hauteurs de Saint Leu.

Allez, une petite pièce sur les meilleurs en 2RM qui ont ici une rare occasion de se hisser sur un podium scratch ! Reste à définir le plus véloce dans ce groupe du gang des tractions avec de nombreux prétendants dont certains absents à l’arrivée du RSS23…vous avez 4 semaines pour parier !

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais