mardi, juin 18, 2024
spot_img

Victoire de Marcus Ericsson, Grosjean out…

C’est le vainqueur d’Indianapolis 2022 qui vient ouvrir le compteur 2023 en Indycar. Le suédois Marcus Ericsson (Chip Ganassi Racing/Honda) signe ainsi sa quatrième victoire dans la série. L’ancien pilote de Formule 1 (2014/2018) est passé à travers les multiples embûches, contacts, sorties qui ont émaillé ce GP d’ouverture de saison. Il boucle les 100 tours du tracé éphémère de St Petersburg à 138,47 km/h de moyenne.

Ericsson, P4 au départ a pris les commandes de la course lorsque O’Ward a soudainement ralenti à l’entame du tour 97/100 tours lorsque son moteur connu une défaillance momentanée à la réaccélaration en début de ligne droite des stands. «Je me sens mal pour Pato d’avoir eu ce problème, mais c’est la course », a déclaré Ericsson. «La voiture était fantastique tout au long. Nous le traquions, nous mettions la pression, et c’est là que les choses se passaient. C’était un sacré début de saison.»

La course a connu nombre d’incidents et de drapeaux jaune (4). Dès l’envol un drapeau jaune était agité suite à un carambolage entre 6 concurrents. La course reprenait quatre tours plus tard. Au 37° tour, nouveau drapeau jaune pour 4 tours, un tour clair, puis une nouvelle interruption le tour suivant la relance (L50) pour quatre nouveaux tours sous neutralisation. La course reprenait finalement pour un long run quand au 72° tour, Scott Mc Laughlin sortait des stands (pneus froids) pleine charge et venait tasser le français Romain Grosjean alors équipé de pneus à température. La lutte était alors au plus chaud avec la quête de la P1 virtuelle. Romain Grosjean ne pouvait éviter le contact dans le virage à droite T4 et venait s’encastrer dans les pneus de protection. Scott McLaughlin, tout penaud terminait de la même manière. Une fois rentré aux stands, Scott venait trouver Romain et s’excusait platement en reconnaissant que c’était bien une erreur de sa part qui avait provoqué ce double abandon. Les deux hommes, amis dans la vie, échangeaient sourires et accolade. Don’t act.

« Heureux que nous ayons pu parler d’homme à homme. Courir dur, tous les deux pour la victoire. Nous avons eu beaucoup de bonnes batailles avec Romain, je m’excuse. J’ai fait une erreur » expliquait Scott Mc Laughlin

L’autre français Simon Pagenaud ne voyait pas non plus le drapeau à damiers. Sa course a pris fin dès l’entame de course quand il a été malheureusement impliqué dans le carambolage du premier tour au deuxième virage.

PosPiloteNumChronoTours leader
1Marcus Ericsson802:05:30.79074
2Pato O’Ward502:05:33.202023
3Scott Dixon902:05:33.71643
4Alexander Rossi702:05:37.5596
5Callum Ilott7702:05:39.0557
Résultats St Petersburg23 Indycar
cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais