vendredi, avril 19, 2024
spot_img

Ya voy, Ogier ultra favori…

2023 sera la première participation des WRC1 au Rallye du Mexique. En effet, la dernière fois que la caravane WRC s’est déplacée en terre mexicaine était en 2020 et la technologie hybride n’était pas encore en activité rallye. Le déplacement mexicain reste historiquement un des destinations préférées du WRC. Particulièrement exotique, la manche mexicaine présente des challenges toujours aussi intéressants.

Il s’agit avant tout de la première épreuve terre de la saison (surface majoritaire en WRC) avec complémentairement des spécificités techniques importantes. Certaines spéciales culminent à des altitudes impressionnantes et éprouvent les moteurs et la puissance délivrée par combustion. Ce sera donc la première fois que l’hybride aura tant d’importance à prendre le relais des moteurs à combustion interne. A ce petit jeu, la gestion de a réserve électrique jouera un rôle primordial. La multiplicité des types de surface est également assez révélatrice du comportement des voitures pour le reste de la saison. Notez également qu’autour de Léon, les températures dépassent parfois allègrement les 30°C.

Les deux passages dans les souterrains de la vieille ville de Guanajuato reste un moment mémorable (ici Neuville en 2020)

Parmi les classiques mexicaines, la traversée de la vieille ville dans les souterrains de Guanajuato est un moment unique et la cérémonie de départ reste une des plus belles de la saison. Ce tracé unique sera à parcourir deux fois le Jeudi soir. La fête y est attendue à son paroxysme dès le départ. Notez également le déroulement à quatre reprises (un record en WRC) de la courte super spéciale de La Dunas de 3km70 Vendredi, Samedi et Dimanche.

En ce qui concerne les pilotes alignés sur la ligne de départ, Sébastien Ogier est largement le plus capé avec 2 séries de 3 victoires successives sur cette épreuve (2013 à 2015 puis 2018 à 2020). Il reste donc le dernier vainqueur en date sur la manche. Aucun autre pilote aligné au départ ne s’est jamais imposé sur la terre mexicaine. Bien que Ogier soit là avant tout pour aider Toyota dans sa quête de titre constructeur, il reste dans un coin de sa tête l’opportunité de dépasser Sébastien Loeb qui compte également six victoires d’affilée (alors rallye Corona Mexico de 2006 à 2012, pas d’édition en 2009). Sébastien Ogier part donc avec le logique statut de grand favori sur « ses » terres mexicaines.

07 Pierre-Louis LOUBET (FRA), Nicolas GILSOUL (FRA), M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM, FORD Puma Rally1 Hybrid, WRC, action during the Rallye Automobile Monte Carlo 2023, 1st round of the 2023 WRC World Rally Car Championship, from January 19 to 22, 2023 at Monte Carlo, Monaco – Photo Nikos Katikis / DPPI

Deux pilotes engagés cette année en saison complète WRC vont découvrir le Rallye du Mexique: le français Pierre Louis Loubet navigué par l’expérimenté Nicolas Gilsoul (Ford Puma WRC1) et le japonais Takamoto Katsuta (Toyota) devront rapidement prendre la mesure de ce terrain si particulier.

Pour cette édition, deux passages de la célèbre El chocolate (29km07) sont attendus et attendent la moindre imprudence des pilotes alors que la plus longue épreuve au programme Otates de 35km63 le Dimanche ne permettra aucunement aux équipages le moindre relâchement. Le tracé 2023 revêt un découpage particulier avec un enchainement de spéciales longues et plusieurs super spéciale ultra courte. La gestion des pneus sera une fois encore au coeur de nombreux débats avec de réels risques de crevaison sur certaines pierres ou autres surface ultra abrasives…

Tests en vue du Mexique avec Neuville

Enfin, une fois encore les positions sur la route seront primordiales avec un balayage important pour les premières voitures qui nettoieront la trace pour les suivants. A ce compte là, le co recordman Sébastien Ogier démarre dans les meilleures conditions possibles. A contrario, l’ordre de départ de la première étape basé sur le classement au championnat handicapera sérieusement les quatre premiers au classement provisoire: dans l’ordre Tanak, Rovanpera, Neuville et Evans qui feront la trace pour Ogier. Ce phénomène de balayage lors des premiers passages devrait largement s’atténuer pour la deuxième passe même si les WRC1 pour le deuxième acte devront composer avec la pollution générée par la fin de colonne du premier passage (2RM, groupe N et Rally2 et 3) aux trajectoires très différentes.

Le Rallye du Mexique 2023 se déroule sur 4 jours, 3 étapes, 23 spéciales pour 315km69 face à la montre.

IntituléLongueurLocalEuropeRéunionAntilles
Jeudi 16 Mars
ES1 Street Stage GTO 11km1220h0503h05(J+1)06h05(J+1)22h05
ES2 Street Stage GTO 21km1220h2803h28(J+1)06h28(J+1)22h28
Vendredi 17 Mars
ES3 El Chocolate 129km0708h4815h4818h4810h48
ES4 Ortega 115km7109h4616h4919h4611h46
ES5 Las Minas 113km7910h3917h3920h3912h39
ES6 El Chocolate 229km0714h2221h2200h22(J+1)16h22
ES7 Ortega 215km7115h2022h2001h20(J+1)17h20
ES8 Las Minas 213km7916h1323h1302h13(J+1)18h13
ES9 Las Dunas Superspecial 13km7017h1600h16(J+1)03h16(J+1)19h16
ES10 Distrito León Mx SSS2km7618h1601h16(J+1)04h16(J+1)20h16
Samedi 18 Mars
ES11 Ibarrilla 114km8208h1315h1318h1310h13
ES12 El Mosquito 122km5609h0416h0419h0411h04
ES13 Derramadero 121km7010h0517h0520h0512h05
ES14 Las Dunas Superspecial 23km7011h1318h1321h1313h13
ES15 Ibarrilla 214km8214h0621h0600h06(J+1)16h06
ES16 El Mosquito 222km5614h5921h5900h59(J+1)16h59
ES17 Derramadero 221km7016h0523h0502h05(J+1)18h05
ES18 Las Dunas Superspecial 33km7017h1800h18(J+1)03h18(J+1)19h18
ES19 Rock & Rally SSS2km7618h0801h08(J+1)04h08(J+1)20h08
Dimanche 19 Mars
ES20 Las Dunas Superspecial 43km7008h0515h0518h0510h05
ES21 Otates35km6309h1616h1619h1611h16
ES22 San Diego12km6110h2417h2420h2412h24
ES23 El Brinco[Power Stage]9km5912h1819h1822h1814h18
Programme Rallye du Mexique WRC 2023

cedric garcia
cedric garciahttps://www.motorsmag.fr
Grand sorcier du monde automobile, plume aiguisée, journaliste aguerri et reconnu, présentateur hors-pair.

Articles similaires

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers articles

fr_FRFrançais